Partagez | .
 

 Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
CIVILIANS
i'm only human



ÂGE : 35 ans
OCCUPATION : Officiellement, assistant d'Hernan Guerra à la clinique, officieusement: Bio-chimiste en fuite

MESSAGES : 6
AVATAR : Charlie Cox
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 22:12


Kirk Dorian Talbot
Ft. Charlie Cox

identité
Nom et Prénom(s): Kirk, prénom peu commun qu'il doit à son prèe, fan de Star Trek. Dorian, choix de sa mère, qui lui sert de prénom pour sa fausse identité. Talbot, nom de famille que l'on a pu voir dans des magazines spécialisé, au bas d'articles qu'il a rédigé sur ses recherches. Alias: Dorian Langstrom, une fausse identité qui lui sert pour retrouver un semblant de vie normale, notamment travailler à la clinique ou s'il a besoin de prouver une identtié pour une raison quelconque. Ses autres papiers sont remisés dans une boîte au fond du placard de sa chambre, cachés de tous. Âge: 35 ans, même s'il n'avait pas cru arriver jusque là Lieu de naissance & nationalité: Né à Philadelphie, il est donc Américain Métier: Jusqu'à son hospitalisation il y a un peu plus de six mois, il était bio-chimiste dans une grosse entreprise pharmaceutique. Aujourd'hui, il est l'assistant de Hernan à la clinique. Statut Civil: Célibataire Orientation Sexuelle: Bisexuel Affiliation: Aucune pour le moment

Groupe: Homo Mutari

a time for heroes
Hémokinésie: Il possède un lien tout particulier avec l'hémoglobine; il la sent, sait où il peut la trouver, répérant ainsi les gens autour de lui. De là, il peut le forcer à quitter votre corps, pouvant mener à la mort. Durant les quelques mois depuis sa mutation, il appris à contrôler un peu son pouvoir; quand le sang est hors du corps, il peut le déplacer, à l'instar d'un hydrokinésiste. Lorsque le sang est dans le corps, il peut influé un peu sur ce dernier, comme par exemple le faire coaguler plus  ou moins, ou bien isoler et éliminer les différents éléments dans le sang, même s'il peine encore à en différencier certains.

Gros bémol, si le sérum a arrêté la maladie, il n'a pas totalement guéri Kirk pour autant et il arrive que, s'il use de trop de ses capacités, il fasse des crises d'anémie. Dans ces cas-là, il a besoin d'une transfusion sanguine. Techniquement, il peut absorber le sang d'un autre par les pores de sa peau, mais si la personne n'a pas un groupe sanguin compatible avec le sien, les risques de rejet et donc de malaise pire encore sont grands, ce qui fait qu'il n'utilise jamais cet aspect de sa particularité.

Il est possible qu'en continuant de s'entrainer il puisse devenir bien plus dangereux qu'il ne l'est déjà.

the interview
Quelle est la pire chose que vous ayez faite dans votre vie ?
Tuer cette infirmière. Il a bien conscience que c'était un accident, dans le fond, Hernan le lui répète suffisamment pour que ça rentre dans son cerveau. Cependant, il continue de s'en vouloir. Oui, c'était un accident à cause de ses pouvoirs qui se sont réveillés et qu'il ne contrôlait pas, mais cette mort restera sur sa conscience à jamais.
Quelles sont les choses qui vous font le plus peur ?
En premier lieu, et sans aucune hésitation, perdre le contrôle de sa mutation. Enfin, ça, c'est ce qu'il dira à tout le monde et aux yeux du monde ça sera vrai. Cependant la vérité, une dont lui-même n'a que partiellement conscience, ce serait de perdre Hernan. C'est grâce à lui qu'il a pu apprivoiser ses capacités, qu'il a pu rester en vie aussi, accessoirement, qu'l a retrouvé un travail. Il lui doit beaucoup, c'est certain.
Avez-vous des regrets ?
Ha! Des tas, mais s'il devait les énumérer ici, il faudrai des heures voir des jours. Mais son plus gros regret fut probablement de ne pas s'être entouré durant sa maladie. Refusant de se montrer faible et de se faire aider pour trouver un remède le conduisant à ce qu'il est aujourd'hui...

Le gouvernement se montre solidaire avec les mutants,
mais pensez-vous que c'est vraiment le cas ?

Honnêtement, il aimerait pouvoir répondre simplement par oui ou non, mais bien que la politique ne soit pas son forté, il n'est pas idiot. Il veut bien croire aux bonnes intentions du gouvernement, mais il doute que ça soit totalement vrai. Bien sûr, il doit y avoir quelques personnes qui souhaitent vraiment vouloir intégrer les mutants comme n'importe quel autre être humain, mais vu l'hostilité générale depuis des années...il n'est pas aussi optimiste. Sans compter qu'il est connu que le gouvernement a souvent un agenda caché dans un tiroir, qui sait ce qui se trouve dessus.
Et vous, qu'est-ce que vous en pensez des mutants ?
Quand il travaillait dans la bio-chimie, il les trouvait fascinant d'un point de vue purement scientifique et aurait adoré en rencontrer un ou une pour lui poser quelques questions, mais le temps lui a manqué, la maladie l'a rattrapé, et toutes ces idées ont été remisées au placard. Il n'est pas naïf pour autant, oui, il aurait aimé rencontré un mutant, mais pas n'importe lequel, un qui ne soit pas un extrémiste anti-humain. Il sait bien que tous les mutants ne sont pas des enfants de coeur, tout comme les humains ne sont pas tous blancs-bleus...donc son esprit d'érudit scientifique mis à part, il pense que les mutants sont des personnes avant tout, que oui il y a des mutations dangereuses, mais que tout dépend de la personne qui en hérite.
On parle beaucoup moins des augmentés (super-héros/super-vilains),
que pensez-vous d'eux ?

Quelque part, ça l'arrange. Parce que malheureusement, à cause de son impatience et de son désespoir à se soigner, il en est devenu un lui aussi. Alors si les journaux peuvent en parler le moins possible et le laisser en paix par ailleurs, il ne pourra pas s'en plaindre. Quant à ce qu'il pense des augmentés de manière générale...C'est un peu comme pour les mutants, sauf qu'il y a toujours le doute de savoir s'il l'ont voulu ou non, contrairement aux mutants qui n'ont pas leur mot à dire en la matière.
Et l'homo sapiens, dans tout ça, où se situe-t-il ?
Ca reste la majorité de la population et jusqu'à il n'y a pas bien longtemps,
Kirk en faisait encore partie, avec ses hauts, ses bas, ses emmerdes et ses amours. Aujourd'hui, il a peur. Car c'est souvent la majorité qui a la parole, et que certes il possède ajourd'hui des pouvoirs qui peuvent l'aider à mettre à terre un humain normal, il n'en reste pas moins que si le humains se rebellaient de manière générale envers eux, les mutants et mutés, il doute qu'ils fassent le poids, honneêtement.

IRL
Pseudo/Prénom : Audacious Squirrel Âge : 26 ans Genre (♂|♀|⚧...) : Féminin Fréquence de connexion : Connexion quotidienne, mais réponse selon l'inspiration, en général une semaine. Comment avez-vous trouvé le forum : Par PRD Qu'en pensez-vous : Répondre ici. Crédits : Blondie


_________________

I turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seemed dangerous, would you be scared? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough, that this problem lies in me. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. (by anaëlle)


Dernière édition par Kirk D. Talbot le Mar 16 Jan - 18:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CIVILIANS
i'm only human



ÂGE : 35 ans
OCCUPATION : Officiellement, assistant d'Hernan Guerra à la clinique, officieusement: Bio-chimiste en fuite

MESSAGES : 6
AVATAR : Charlie Cox
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 22:12



HISTOIRE

Ever since I could remember I just wanted to fit in
Il n’a jamais autant hésité à rentrer chez lui que ce jour-là. Une journée pourtant banale à l’école, hormis pour un léger détail ; le magnifique œil au beurre noir ainsi que la petite plaie sur son arcade nasale, qui ne saignait plus mais qui était encore loin d’avoir cicatrisée. Il ne voulait inquiéter personne, il ne voulait rien expliquer à personne. Tout ce qu’il voulait?
Rentrer, emmener son goûter dans sa chambre et y rester. Faire ses devoirs ou écouter la dernière cassette que son père lui ramenait de son travail, essayant de le convaincre un peu plus que le jazz était la musique de la vie, même s’il prêchait un converti. Ou les deux, il se concentrait mieux quand il avait de la musique avec lui. Mais il n’en fut pas ainsi, car depuis quand la vie fait ce que l’on souhaite qu’elle fasse ? Il rentre et, forcément, sa mère vient le voir, le visage fatigué par de trop longues heures à travailler pour assurer une vie à peu près confortable pour leur famille.

"Kirk ?! Mon dieu que t’est-il arrivé ?!" elle s’agenouille devant lui, l’inquiétude marquant ses traits et elle passe une main tendre sur son visage.

Il a dû tout expliquer, comme quoi des garçons s’étaient moqués de lui à l’école et que, malgré tout ce que sa mère avait pu lui dire, il n’avait pas réussi à garder son calme. Il les avait attaqué, lui qui sait à peine se battre. Pourtant c’était stupide, ils ne se moquaient de rien d’important pourtant : comme quoi il préférait faire de la gym plutôt que du football, comme quoi il était le chouchou de la classe (alors que c’était faux, il voyait comment Mr Jinks le regardait quand il lui rendait ses copies, comme si lui mettre une bonne note lui arrachait un peu plus de son âme putride) et tout ce qui le démarquait du reste des autres enfants, alors que lui ne voulait que s’intégrer au contraire. Ce que les enfants peuvent être cruels…
Can I clear my conscience?
Il n’avait pas besoin de cela maintenant. Il n’y a pas de bons moment pour contracté une leucémie vous me direz. Mais cette période de sa vie était vraiment la pire que le destin aurait pu choisir pour lui faire son cadeau empoisonné. Il était en phase de terminer son doctorat en biochimie. Il n’avait pas de temps à perdre avec une leucémie ! Sauf qu’elle s’avéra plus maligne que l’on ne le pensait ; une forme encore inconnue, attaquant non seulement la moelle osseuse mais aussi les globules eux-mêmes, rouges principalement. Que pouvait-il y faire ? Il n’y avait pas de traitement efficace pour cette forme. Etait-il donc voué à mourir, plus ou moins vite, dans d’atroces souffrances ? Non. Il s’y refusait. Il n’avait que 33 ans, il avait encore toute sa vie devant lui et il refusait de la voir le quitter alors qu’il se faisait bouffer de l’intérieur par un cancer. Il était bio-chimiste bon sang ! Hors de question qu’il reste les bras croisés à attendre la mort.

Il s’est lancé dans l’idée folle de trouvé un remède, un sérum qui pourrait le guérir. Projet ambitieux, mais s’il peut faire une chose avant de partir, c’est bien les aider à trouver un début de réponse à leurs questions. Il travailla, jour et nuits, pendant près de deux ans, sentant sa santé se dégrader de jour en jour, malgré les médicaments qu'on lui prescrivait en espérant retarder l'avancée de la maladie à défaut de la guérir comme la plupart des autres formes de leucémie. Mais ça ne faisait pas de miracle et il en faisait les frais; Les poussées de fièvre à le faire délirer. Les crises d’anémies, qui le rendaient faible et inutile. Les plaies minimes qui ne s’arrêtaient pas de saigner…Pourtant, il savait qu’il avançait, cependant la structure de son sérum ne cessait de se désagréger avant d’arriver au point de destination, à savoir les cellules malades. Le sang coagulait trop vite autour des éléments du sérum et bloquait leur avancée. Ce qui l’a sauvé ? Un reportage animalier que regardait son colocataire sur les chauves-souris vampires. Leur salive était composée d’un anticoagulant puissant. Ce fut la révélation. Il fallut encore du travail, puis, finalement, les tests sur les cultures des cellules cancéreuses s’avéra payant. Mais il fit une erreur que tout scientifique aurait pu éviter: il l’a testé sur lui. Sans faire de tests cliniques préalables. Grave erreur, mais il n’avait pas le temps de faire autre chose. Il n’avait plus de temps. Bientôt la maladie le forcerait à finir ses jours sur un lit d’hôpital et il ne pouvait accepter cela, il ne pouvait pas rater son coup si près du but. Ah ça, le sérum à fait effet et quel effet…

Quand il se réveilla ensuite, il était dans une chambre d’hôpital. Il se sentait groggy, faible, comme quand il subissait une crise d’anémie…Non. Non non non non non ! Il ne pouvait pas être à l’hôpital, il avait encore du travail s’il avait une crise d’anémie. Il ne pouvait pas se trouver là. Il se leva alors, débranchant les différents capteurs ce qui alerta une infirmière. Cette dernière arriva alors qu’il était à peine debout, perché debout grâce à la perfusion. Elle tenta bien de le forcer à se rallonger mais il ne l’écoutait pas, la fièvre le faisait délirer et il finit par perdre son calme, lui hurlant de le laisser tranquille.

C’est là qu’il le sentit.

L'appel

Celui qui allait le transformer à jamais. C’est comme si soudain son monde se colorait, alors qu’il sentait chaque petite cellule sanguine dans l’être qu’était l’infirmière. Conscient de ce qu’il faisait tout en ne l’étant pas tout à fait, Kirk chercha cette sensation, cherchant à la comprendre, à l’augmenter même, elle qui était si apaisante. Pourtant, très vite, les cris de la jeune infirmière se turent et ce fut un dur retour à la réalité. Quand il posa enfin les yeux au sol, le corps de la jeune femme le salua. Un teint pâle, une mare de sang à ses pieds, sous ses pieds même. Il paniqua et recula, renversant presque le lit. Un cri retentit, celui d'une autre infirmière qui venait d'arriver sur place. Elle a vu le corps, a vu Kirk debout les pieds dans la flaque de sang et est aussitôt repartie pour chercher de l'aide.

Il devait fuir. Quand bien même on écouterait ce qu'il avait à dire, il n'y avait pas de défense possible. Il était coupable de cette mort, même par accident, et vu les avis sur les mutants et assimilés en ce moment, il valait mieux qu'il file et rapidement. Il repéra une paire de chaussures et les enfila sans chaussette, le sang de la pauvre jeune femme poisseux sous ses pieds. enfilant ensuite un manteau attrapé au passage, il sortit de sa chambre et chercha la sortie de secours. La trouvant, il sortit à l'air frais de l'extérieur et dévala quatre à quatre les escaliers et prit ses jambes à son cou.

Ce qu'il allait faire ensuite? Excellente question, mais pour le moment une seule idée: se cacher.

Do I have to run and hide?
3 mois, onze jours et 14h.

C’est le temps qui s’est écoulé depuis que Hernan l’a trouvé dans une ruelle sale de New-York. Kirk avait réussi à fuir l’hôpital, certes, mais il était recherché. Il restait un patient qui a tué une infirmière, comment espérer avoir la paix ? Alors le bio-chimiste s’est caché, il a changé de vêtements, en volant sur des cordes à linge, il a bien cru qu’il allait attraper la mort, à enfiler des vêtements encore à moitié mouillés. Il attendait la fin de service des restaurants pour essayer d’avoir un peu de nourriture. Il se déplaçait majoritairement de nuit, prenant refuge dans des ruelles pour ne pas se faire repérer. Combien de temps il est resté dans cette situation ? Ca c’est une excellente question. Mais le fait est qu’un jour Hernan l’a trouvé et l’a recueilli chez lui sans lui poser plus de questions que son nom et une tentative du pourquoi il se trouvait là.

Depuis ? Ils vivent ensemble. Kirk ne sort presque pas de l’appartement, ou alors tard le soir, le temps de faire un petit tour du pâté de maison pour se dégourdir les jambes, profiter un peu de l’extérieur. Il ne restait pas totalement sans rien faire pourtant. Il apprenait à contrôler ses nouvelles capacités, avec l’aide de son sauveur. Et puis il continuait à travailler sur des recherches, profitant du labo de fortune qu’a pu lui fournir Hernan, lui-même scientifique de formation. Non, vraiment, ils se sont bien trouvés. Durant ces mois, ils ont appris à se connaître, Kirk a appris à lui faire confiance, et ne lui cache plus rien. Pourquoi faire ? S’il avait voulu le dénoncer à la police, il aurait pu le faire dès le cinquième jour, quand il lui a avoué ce qu’il avait fait, à l’hôpital. Mais il n’en n’a rien fait, au contraire, il s’efforce de lui faire voir qu’il n’est pas vraiment responsable dans cette histoire et ça se finit toujours de la même façon : le muté finit par avoir un petit rire désabusé et se renferme sur lui-même, au grand damne de son ami.

Oui, son ami. Peut-être le seul qu’il possède en cette période trouble. Il ne sait toujours pas vraiment ce qui a bien pu pousser le mexicain à se mettre en danger d’une telle façon, en hébergeant un fugitif. Il prétend qu’il faut se serrer les coudes entre gens différents, mais même avec cet argument, Kirk a du mal à le croire. Il a parfois du mal à le comprendre, ce Hernan. Pourtant il lui fait confiance. Peut-être est-il trop naïf, dans le fond…

"Qu’est-ce que tu fais, hombre ?"

La voix de Hernan le sort de ses pensées et il relève les yeux de l’écran du pc qu’il a sur les genoux, où il tapait un énième papier qui ne verrait jamais la lumière du jour, avant d’y reporter une seconde son attention, puis recroisant les yeux de son ami, appuyé sur le dossier du canapé.

"Un papier sur mes dernières recherches."
"Ah…Encore un que tu ne publieras pas, donc ?" Kirk soupire et abaisse l’écran, forçant la veille de l’appareil
"Je n’ai pas trop le choix." Son nom est traqué, il ne peut pas se permettre de publier quoi que ce soit, sans risquer qu’on le retrouve et qu’on mette en prime le propriétaire des lieux en prison.
"Tu pourrais utiliser un nom d’emprunt."

Kirk va pour lui répondre mais soudain le médecin a une expression sur son visage qu’il commence à lui connaître, c’est celle qu’il a quand il a une idée. Alors le plus jeune attend que l’idée ait finit de faire son bout de chemin. A force, il peut dire exactement quand il a fini de réfléchir à un problème précis et il a raison, car la seconde suivante, Hernan se redresse, marmonne un « mais oui, bien sûr » et attrape son manteau. L’hémokinésiste hausse un sourcil et regarde l’horloge, il a pourtant encore le temps avant de devoir se rendre au travail…

"Hernan ?"

Mais l’autre ne semble pas entendre sa question, lui souhaite une bonne journée et file comme s’il avait le feu au trousse, laissant Kirk dans une incompréhension totale. Le reste de la journée se passe sans accroc. Le biochimiste continu son papier, travaille sur de nouvelles recherches, et est dans l’activité de préparer le repas du soir quand il entend la porte d’entrée s’ouvrir et se fermer et très vite, des papiers sont devant ses yeux. Il baisse le feu avant d’attraper les feuilles qu’on lui tend, les lisant attentivement.

"D’accord…et en quoi un contrat de travail pour un certain…Dorian Langstrom est sensé m’intéresser ?"
"C’est toi, hombre." Kirk cligne des yeux, l’incompréhension se lisant dans ses yeux et son ami soupire "Dorian Langstrom, c’est toi, c’est ton alias. Je t’ai fait embaucher dans la clinque, Kirk. Tu es mon nouvel assistant"

Et soudain, le poids de ce qu’il a fait lui arrive en pleine figure, lui coupant le souffle aussi sûrement qu’un poing dans le ventre. Il a pris des risques énormes en l’hébergeant, et il continue en lui forgeant une fausse identité pour qu’il puisse essayer de retrouver une vie normale.

"Je…Merci Hernan."
"C’est rien. Et puis tu crois quand même pas que j’allais te laisser squatter mon canapé ad vitam aeternam non plus ?"

Pourtant dans le fond, Kirk sait que si la solution ne leur était pas venue, le chirurgien l’aurait quand même laissé rester sur son canapé comme il dit. Cependant, la possibilité de pouvoir sortir de cet appartement, de pouvoir être à nouveau utile à cette société même si ce n’est pas exactement dans le domaine qu’il occupait jusque-là, c’est plus qu’il n’espérait vu sa situation.

"On mange quoi ce soir ?"


Kirk rit et rend les papiers à Hernan, retournant au plat qu’il préparait.


I'm taking a stand to escape what's inside me
"Langstrom ! Hey ! Dorian !" le brun sort la tête de son microscope et se tourne finalement vers un de ses collègues, sans un mot de plus, mais le fait que son regard ne quitte pas son collègue lui indique qu’il l’écoute. "Merci. Tu pourrais faire passer ça au Docteur Guerra s’il te plaît ?" il lui tend un dossier.
"Bien sûr. C’est urgent ?"
"Pas vraiment. On a juste besoin de savoir ce qu’il en pense."
"D’accord."

Lacunaire, comme toujours, sauf avec Hernan. Mais ça personne ici ne le remarque, personne ne sait vraiment ce qui lie les deux hommes, hormis le contrat qui stipule que Kirk, pardon Dorian, est son assistant à la clinique. Ca a beau faire près de trois mois que Kirk travaille à la clinique, aidant Hernan avec ses responsabilités, le délestant de menus travaux comme des tests sanguins ou autres petites chose plus que dans ses compétences, mais il a encore du mal à se faire à son alias. C’est souvent pour cela qu’il met du temps à réagir quand on l’appelle, malgré ses meilleures intentions. Alors on lui a attribué une réputation de bosseur/rêveur, selon quand on le trouve.

Six mois depuis son accident, six mois qu’il vit avec Hernan, qu’il apprend à contrôler ses pouvoirs et qu’il réapprend à vivre sans regarder toutes les cinq secondes par-dessus son épaule. Tout cela grâce à son meilleur ami. Et encore, il trouve ce mot trop faible pour vraiment décrire le lien qui les unit. Kirk serait prêt à mettre sa vie en jeu si cela pouvait aider le mexicain. Chose qui lui est déjà arrivé d’ailleurs ; il lui est difficile de décrire la peur qui lui a étreint les tripes quand il l’a vu recroquevillé au sol, un pouls à peine trouvable. Tout ça à cause de sa mutation et de son envie de jouer les chimistes. Pour la première fois, l’hémokinésiste a trouvé une bonne utilisation de sa particularité ; il a pu alléger le sang d’Hernan de certains composants chimiques, s’épuisant, certes, mais c’est la moindre des choses qu’il puisse faire pour le remercier de tout ce que son ami a fait depuis qu’il l’a recueilli.

"Au fait, tu fais quoi ce soir ? on avait prévu d’aller boire un verre avec les autres du labo. Tu veux venir ?" Kirk est déjà retourné à son microscope, ce qui ne l’empêche pas de répondre.
"J’ai d’autres plans de prévus."

L’autre sort en levant les bras au ciel. Ce n’est pas la première fois que Kirk refuse leur invitation. A dire vrai, il n’en n’a jamais accepté aucune. Les excuses varient, peu, certes. Bien souvent c’est ce qu’il vient de répondre, qu’il a autre chose de prévu. Ce qui n’est pas vrai. Il n’a jamais rien de prévu le soir à part continuer de travailler sur certaines de ses recherches s’il le souhaite ou lire. Cependant, il préfère ne pas trop se familiariser avec ses collègues hors de la clinique. Pas tant par politique personnelle (il a bien souvent fait des soirées avec des collègues de l’entreprise pharmaceutique où il travaillait avant), mais parce qu’il ne veut pas prendre le risque de rester dans un endroit où il y a trop de monde, ni celui d’attirer des ennuis à ces pauvres gens si jamais sa véritable identité venait à être découverte.

Il n’est pas ignorant des bruits de couloirs qui courent sur lui et Hernan. Après tout, ils arrivent ensembles le matin, bien que ne partant pas toujours ensemble le soir et le fait qu’ils soient souvent ensemble même lorsque pas strictement nécessaire a tendance à faire jaser. Mais ils savent tous les deux la vérité, alors Kirk s’en fiche bien. Il n’a jamais osé demander à son ami ce qu’il en pensait, mais le fait que lui non plus ne l’ai pas amené sur le tapis suppose qu’il s’en fiche aussi. Certains pensent que c’est une des raisons pour lesquelles il refuse systématiquement leur propositions de sorties, d’autres s’imaginent ce qu’il peut se passer une fois les portes closes. Quelque part, ça fait beaucoup rire Kirk, toutes ces rumeurs aussi abracadabrantes les unes que les autres.

La vérité sur eux deux…a part les faits, ceux qui sont tangibles, lui-même n’est pas sûr de ce qu’ils sont. Et alors ? Ils fonctionnent ainsi et c’est tout ce qu’il a besoin de savoir.

_________________

I turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seemed dangerous, would you be scared? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough, that this problem lies in me. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. (by anaëlle)


Dernière édition par Kirk D. Talbot le Jeu 18 Jan - 23:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : X-Man, Red Team

MESSAGES : 175
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 23:11

Ah donc finalement monsieur hémokinésie, hein ?

Bienvenue pour de vraiii
Si t'as b'soin d'aide ou des questions, tu sais quoi faire

_________________


Then came the night of the first falling star

HYPERION








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c En ligne
avatar
CIVILIANS
i'm only human



ÂGE : 35 ans
OCCUPATION : Officiellement, assistant d'Hernan Guerra à la clinique, officieusement: Bio-chimiste en fuite

MESSAGES : 6
AVATAR : Charlie Cox
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 23:15

Ouais au final, et j'amène quelqu'un avec moi (c'est un duo en fait donc ça m'a décidé XD)

Et je n'y manquerais pas ;)

_________________

I turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seemed dangerous, would you be scared? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough, that this problem lies in me. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : X-Man, Red Team

MESSAGES : 175
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 23:16

OUUUUH UN DUOOOOOO

_________________


Then came the night of the first falling star

HYPERION








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c En ligne
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

MESSAGES : 20
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Lun 15 Jan - 23:25

Une copine qui arrive presque en même temps, je me sentirai moins seul chez les nouveaux !

Bienvenue (même si je ne suis pas encore validé ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : twenty one
OCCUPATION : resident of the X-Mansion and intern at the New York city hall for Mrs. Alberts

MESSAGES : 56
AVATAR : hailee steinfeld
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Mar 16 Jan - 0:08

ouuuuh, le perso a l'air cool
bienvenue .

_________________
chairman meow
je te jure je ne boirai plus que du lait, je n'aime plus la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CIVILIANS
i'm only human



ÂGE : 35 ans
OCCUPATION : Officiellement, assistant d'Hernan Guerra à la clinique, officieusement: Bio-chimiste en fuite

MESSAGES : 6
AVATAR : Charlie Cox
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Mar 16 Jan - 0:44

Merci à vous pour l'acceuil, vous êtes trop mignons

_________________

I turned into a monster
If I told you what I was, would you turn your back on me? And if I seemed dangerous, would you be scared? I get the feeling just because everything I touch isn't dark enough, that this problem lies in me. I've turned into a monster and it keeps getting stronger. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CIVILIANS
i'm only human



ÂGE : 40 ans
OCCUPATION : PDG d'une compagnie de Broadway

MESSAGES : 17
AVATAR : Tom Welling
INSCRIPTION : 07/01/2018

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Mar 16 Jan - 18:57

Bienvenue ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ


MESSAGES : 151
INSCRIPTION : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   Ven 19 Jan - 18:42



Félicitations !

Ce vilain FA qui m'avait pas montré ton message dans le post
Ouhlàlà les rumeurs
#Kirnan I ship it


______________

Woooh ! Ta fiche correspond à nos attentes, elle est donc validée !

Bienvenue parmi nous
Et bonne chance chez les Homo Mutari !

Maintenant que ça c'est fait, il te reste un tout petit peu de choses à faire encore, avant de vraiment pouvoir prendre ton pied avec nous, il faut aller recenser ton personnage Tu peux d'ores et déjà aller poster ta fiche de liens et de topics et même une chronologie si le cœur t'en dit

Si ton personnage a un petit chez lui bien agréable quelque part en ville, il faut aller le demander par ici et s'il est vraiment trop à la page, il a sans doute un compte instagram

Enfin, si tu as des idées bien précises et que tu aimerais créer un scénario, pour un lien important avec ton personnage, c'est par là qu'il faut se diriger !

En espérant que tu kiffes à donf ton séjour sur le forum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker   

Revenir en haut Aller en bas

Kirk D. Talbot - Water is sweet, but blood is thicker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GIFTED :: time for heroes :: fiches de présentation :: présentations validées-