Partagez | .
 

 ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PNJ



MESSAGES : 207
INSCRIPTION : 01/09/2016

MessageSujet: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Jeu 20 Sep - 19:03



EVENT #3

Les pas effrénés des infirmiers et des médecins qui couraient dans tous les sens depuis le début de la journée ne s'étaient à aucun moment estompés et calmés. Les urgences étaient toujours un théâtre d'agitation et de vacarme incessant, et l'on ne s'y habituait que si l'on y avait passé plusieurs années. Et c'était le cas pour les docteurs Donald Blake et Christine Palmer, qui avaient depuis bien longtemps appris à faire abstraction de tout ce brouhaha inévitable et qui aujourd'hui naviguaient les urgences avec un calme et une assurance qui, malgré tout, semblaient être rassurants pour les pauvres patients paniqués qui attendaient qu'on s'occupe d'eux.

Malgré leur calme respectifs, Donald et Christine savaient que le temps n'était pas leur ami lorsqu'ils prenaient leur service aux urgences de New York, encore moins depuis les derniers évènements qui avaient transpirés un peu partout dans le pays. Les bras croisés et le dos appuyé contre un mur, Donald attendait silencieusement. Lui et Christine savaient tous les deux ce qu'ils faisaient là, ils avaient été réquisitionnés pour un service particulier pour lequel l'hôpital avait encore bien du mal à s’accommoder, même s'ils faisaient du mieux qu'ils pouvaient, et qu'ils disposaient de très nombreuses ressources à leur service.

Christine, elle, se noyait dans son bloc-notes, pour ne pas penser à quoi que ce soit d'autre que son métier, pour oublier toutes les choses qu'elle avait récemment dû vivre et supporter, tout ça parce qu'elle refusait d'admettre que ce qu'elle avait découvert pouvait être réel. Ça n'avait tout simplement pas de sens. Elle pouvait comprendre les mutants, et les mutés, mais de là à croire qu'il avait pu devenir un—

Et tout à coup, les portes se poussaient avec force et hâte de chaque côté, et un autre brancard traversait le couloir. Rapidement, Donald et Christine quittait leur longue attente et se précipitaient au chevet de la jeune fille blessée, suivie de près par des hommes en uniformes, et le seul ambulancier qui pouvait pousser ce brancard se dépêchait de tout expliquer aux deux docteurs. Les informations étaient livrées à toute vitesse tandis qu'ils traversaient le couloir et les deux hommes en uniformes continuaient de suivre en silence, l'un d'entre eux avait le poignet attaché à celui de la jeune fille par une paire de menottes et ne se détacha pas avant qu'ils n'aient tous atteint leur destination... Un bloc déjà gardé par d'autres hommes qui portaient les mêmes uniformes qu'eux.

Au dos de leurs vestes, on pouvait y voir ce blason qui n'inspirait aucune confiance aux mutants qui avait à faire à eux, une nouvelle véritable source d'angoisse autant qu'un symbole irréfutable d'oppression pour cette partie de la population. La jeune fille fut rapidement emmenée à l'intérieur de la pièce, d'autres lits étaient disposés dans le reste de celle-ci, où étaient encore endormis quatre jeunes hommes et une jeune femme, tous avec un collier inhibiteur autour du cou. Sans doute tous mis sous sédatifs contre leur gré, en tout cas c'était certain pour l'un d'entre eux, qui était couvert d'hématomes.

Une fois qu'elle fut positionnée dans un autre coin de la pièce, on lui détacha le poignet de l'agent du SSD et un autre collier inhibiteur fut placé autour de son cou, comme pour les autres. Les docteurs Blake et Palmer étaient sur le point de la prendre en charge, de s'occuper de ses blessures visiblement graves qui lui avait valu d'être couverte de sang, mais les deux agents les forcèrent à sortir avec eux, leur répétant qu'on les appellerait lorsque leurs services seront nécessaires.
ON S'AMBIANCE !
Oh bigre, mais qu'est-ce à dire que ceci !  
Un remake de Grey's Anatomy ? C'est quoi cette arnaque

Ohh attendez, j'ai compriiiiis. C'est vouuuus les quatre autres comateux Tatatin, plot twist ! Vous vous y attendiez pas à celle-là hein ?  

Si si, je plaisante pas, tout le monde a été chopé par la SSD et se retrouve à l'hôpital. Comment c'est arrivé ? Oh bah... Vous avez trop été bourrés de sédatifs pour vous en souvenir, c'est mal la drogue les enfants

Enfin, voilà   vous vous réveillez de votre gros dodo, tous avec un gentil p'tit collier qui vous empêche d'utiliser vos pouvoirs sous peine de vous faire électrocuter très très douloureusement, et c'est même pas la peine de penser à sortir de là puisque les agents de la SSD couvrent chaque porte, ( y en a deux ), et Derek s'est visiblement fait tabasser

Bon bah voilà, bonne chance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INDEPENDANTS
don't put the blame on us



ÂGE : J'ai 26 ans et des miettes, tu veux voir ma carte d'identié?
OCCUPATION : Manger. Si, ça compte. T'as un soucis? Tu veux te faire vider le coffre-fort?

PARTICULARITÉS : QUANTUM SWITCH; La capacité d'échanger simultanément deux items équivalent en un clignement de paupière.

EXCITATION QUANTIQUE; Immunité contre tout type de radiations, d'électrocutions et les températures extrêmes.

BRACELET DE RIMALDI; Un générateur de champ de force qui me protège contre toute attaque matérielle non-organique et énergétique, jusqu'à un certain point en tout cas.

COMPÉTENCES SPÉ; Crochetage, discrétion, charme... Bref tout ce qui fait un bon gentleman cambrioleur. J'ai également été entraîné au combat par Mystique durant des années.

POLYGLOTTE; Je parle avec aisance, en plus de l'anglais bien sûr, le mandarin, le japonnais, l'espagnol et un peu de russe. Et croyez le ou non, mais j'ai des notions solides de langues mortes et logographiques. Comme quoi, ça sert de voler des trucs.

MESSAGES : 128
AVATAR : KJ Apa
INSCRIPTION : 05/12/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Ven 21 Sep - 10:39


Just one bad day.
What the fuck!


Vous savez quoi, peu importe ce qui se passe, je commence par ouvrir les yeux. Ou en tout cas j'essaye. J'essaye même sérieusement, mais tout ce que je ressens c'est la lourdeur de mes paupières et la sensation que mon cerveau colle à mon crâne par gravité tellement il me parait pesant.
Je suis allongé sur un matelas plutôt ferme, une place à en juger par mon bras pendant en direction du sol, et bas si je n'oublie pas ma main qui touche le carrelage froid. Lits de camps? D’hôpital? Les lits médicalisés sont plus que ça. Les lits de camp bien plus inconfortables.

Une porte s'ouvre, le son d'un chariot qu'on pousse traverse mes oreilles. Des pas, lourds et rapides. Des voix qui s'élèvent. Je ne comprend pas tous ce que j'entends, seulement les mots plutôt secs de la dernière voix lorsqu'elle oblige des gens à sortir.
Il fait froid d'ailleurs, là où je suis. Pas sûr de où, j'ai toujours pas réussi à ouvrir les yeux. J'attend encore, luttant contre mes membres engourdis, et lorsque une minute de silence est passée, je me décide à bouger.

D'abord mon bras revient sur le lit, puis je détend mes jambes en me mettant totalement sur le dos. Là seulement, j'essaye à nouveau d'ouvrir les paupières et perçois, flou, le plafond clair plongé dans une pénombre approximative.
Je pivote, faible, et me redresse au prix d'un effort presque hors de ma portée, et une fois assit au bord du lit, je dois lutter pour ne pas retomber, sentant ma tête manquer de force pour rester perchée sur mes épaules. Au final, la seule chose qui la maintiens c'est cette pression sur mon cou. C'est... - Non... - Mes doigts palpent le petit bijoux d'oppression qui encercle ma gorge et un vent de panique étouffé par mon état vaseux remonte comme une bouffée froide. - Aidan? T'es là? - Nous étions ensemble, c'est la dernière chose dont je me souviens, mais... Pitié, faite qu'il ne soit pas là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t121-nathaniel-s-reeves-child-of
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 225
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Ven 21 Sep - 14:47



Just One Bad Day'

Ses yeux s’ouvrirent péniblement, comme si ses paupières étaient plombées, accablées d’une fatigue dont il ne parvenait pas à comprendre l’origine. Autour de lui le monde était flou, ses iris incapables de faire la mise au point sur le plafond baigné d’ombres au-dessus de lui, son ouïe ne captant que des sons étouffés, comme si tout lui parvenait au travers d’un voile épais. Il tenta de se redresser, ou ne serait-ce que de pivoter pour observer ce qui se trouvait autour de lui. Le bras qu’il avait levé retomba à son côté, lourd, engourdi.

Impossible de se souvenir de quoi que ce soit, son cerveau semblait tourner au ralenti, refusant de lui fournir la moindre information.

Aidan cligna des yeux, lentement, comme si le geste nécessitait qu’il y place toute sa volonté. Le plafond se fit plus net, la chape de brouillard qui lui obscurcissait les sens se délita un peu, le son lui parvint plus clairement.

La rumeur de gens qui s’agitent, plus loin. Une voix marmonnant des mots inintelligibles au travers d’un haut-parleur. Des pas précipités, quelque part. Impossible de dire où. Et là, plus près, il lui sembla capter une voix familière.

Il s’y accrocha, tâchant de garder les paupières ouvertes et de tourner la tête dans la bonne direction. Le mouvement lui couta un effort surhumain, il abandonna à la moitié de celui-ci, referma les yeux, se concentrant uniquement sur le son, pour parvenir à en déchiffrer le sens.

- Aidan ? T'es là ?

Nate. Son cerveau procéda l’information. Il tenta de formuler une réponse, sans succès. Seul un grognement étouffé fit écho à la question du morlock.
Impossible de bouger. Impossible de parler. Tout lui demandait bien trop d’effort. Autant ne pas lutter…

Il rouvrit les paupières, perçut du mouvement en périphérie de son champ de vision. Le monde était à nouveau flou. Il se laissa sombrer.



Spoiler:
 

_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : twenty one
OCCUPATION : resident of the X-Mansion and intern at the New York city hall for Mrs. Alberts

PARTICULARITÉS : nyctalopia, cat walking, cat leadership.

MESSAGES : 70
AVATAR : hailee steinfeld
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Ven 21 Sep - 17:41


≈ ≈ ≈
{just one bad day}
crédit/ tumblr ✰ event #3  
Réveil brumeux, pensées floues. Le bruit d’agitation autour d’elle avait fini par la faire émerger sans pour autant lui faire reprendre contact avec l’extérieur. L’engourdissement de son corps, les maux de crâne. Elle n’était pas sûre d’être en mesure d’ouvrir les yeux, Laila, elle n’avait toujours pas quitté cet enfer comateux soudain et oser s’en dégager paraissait aussi impossible que dangereux. Le cliquetis des mouvements, la dureté du matelas, les paroles incompréhensibles des inconnus au loin. L’anormalité de la situation annonçait l’absence de repères pour laisser la place à un voile entre elle et le reste du monde. Puis l’apparition d’une première voix claire qui scandait le prénom de ce garçon qu’elle connaissait, une voix qui semblait provenir du lit d’à côté et qui venait déchirer le voile qui l’emprisonnait jusque-là. Elle commençait peu à peu par reprendre ses esprits sans rien comprendre, sans rien se souvenir des derniers instants passés avant ce sommeil imposé. Et pourtant, elle devait bien reprendre un peu de son courage pour ouvrir les yeux, rien que pour chercher des réponses aux questions qui se bousculaient dans son esprit. Comment est-elle arrivée là et pourquoi ? Avec qui était-elle et pour quelle raison ? Et enfin, qui avait prononcé le prénom d’Aidan et cette personne est-elle fiable ? Elle n’était même pas sûre d’avoir repris conscience, Laila, de ne pas être en train de tout imaginer. Et pourtant, la forte odeur de propreté mêlée à celle du sang, les murs blancs, les draps d’hôpitaux. Tous ses sens olfactifs et visuels venaient lui prouver qu’elle n’était pas en train de vivre dans un monde onirique douteux. Et pourtant. La brume des premières secondes avait fini par s’évaporer, créant avec son absence un premier mouvement de panique auprès de la mutante. Sa vision, son audition, son odorat. Plus rien n’était pareil, tout semblait avoir diminué de moitié sans qu’elle ne se souvienne de rien. « Qu’est-ce que- » Premières paroles qu’elle arrivait à prononcer distinctement, première reprise de conscience avérée sans qu’elle ne réussisse pourtant à terminer sa phrase. Puis elle voulut se relever, porter tout le poids de son corps sur l’un de ses bras pour lui permettre d’avoir une vue d’ensemble de la pièce mais elle ne réussit qu’à se retourner légèrement sur un côté, puis de l’autre, pour apercevoir Axel et Aidan inconscients sur sa gauche, et ce rouquin dont elle avait oublié le prénom sur sa droite. « Je…Je le vois. », souffla-t-elle doucement, toujours dans un état assez faible malgré la panique qui se lisait facilement dans son regard. Elle répondait à une question qui ne lui était pas adressée mais dont elle semblait être la seule capable de répondre en l’instant. Puis elle l’aperçut, elle le sentit. Ce collier qui lui serrait le cou, un collier dont elle avait beaucoup trop entendu parler et qui venait répondre à la perte de ses sens plus logiquement. « C’est quoi ce délire. » Cette fois, elle avait regardé le rouquin droit dans les yeux. Une telle question était stupide, même dérisoire compte tenu du reste de la situation, mais elle cherchait un certain réconfort, Laila, elle ne voulait pas sombrer seule dans la panique.

_________________
chairman meow
je te jure je ne boirai plus que du lait, je n'aime plus la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HEROES
the world's changing



ÂGE : 23 Y.O.
OCCUPATION : COLLEGE STUDENT, DEAD SUPERHERO

PARTICULARITÉS :

RED HAWK
〖アバター 四十二〗
sentient exosuit
superhuman abilities
self-propelled flight

secret identity



MESSAGES : 28
AVATAR : Dacre Montgomery
INSCRIPTION : 30/01/2018
MULTICOMPTES : Axel Howell, Jason Harper

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Sam 22 Sep - 0:36



JUST ONE BAD DAY

Le corps lourd et endolori, Derek ne peut plus se rendre compte de ce qu'il se passe autour de lui, il a perdu le fil de ce qu'il faisait depuis un moment à la durée indéterminée, il ne sait même plus depuis quand il n'a plus été capable de distinguer son environnement. Tout ce qu'il connaît, à cet instant précis, c'est la douleur qui lui traverse le corps tout entier, ses pics de souffrance et de pression qui le traversent un peu partout, ses lourdes sensations qui font vibrer et grincer sa chair et ses os, comme s'il se sentait sur le point d'être arraché et détaché de toute part. Son esprit, tout autant engourdi et alourdi que l'était son corps, Derek veut grogner, hurler, grincer des dents ou simplement serrer le poing de frustration, mais son éveil se fait plus lentement, plus longuement. Il se sent ouvrir les yeux, mais son regard tout embrumé ne lui permet pas de distinguer quoi que ce soit. Tout ce qu'il entend, tout ce qu'il sent, tout ce qu'il ressent et tout ce qu'il aperçoit ; rien de tout ça lui est familier.

Il n'est pas là où il devrait être, il le sait. Et puis, les douleurs reviennent, il ne comprend ni ne sait d'où elles viennent, tout ce qui importe, c'est qu'elles l'envahissent aussi soudainement qu'il s'est senti revenir à lui-même. D'un coup, à toute vitesse, et sans aucun avertissement. La pression autour de son cou n'apporte pas plus de réponse et ne fait que le forcer à se poser un peu plus de question, il sent ses souvenirs ne pas lui revenir, un trou gigantesque dans son esprit l'empêche de savoir comment il est arrivé là. Ni pourquoi il est couvert de bleus et d'hématomes qu'il aperçoit enfin à travers sa vision embrumée par ce qu'il devine être une bosse, une autre marque d'un coup qu'on lui a porté avant qu'il n'arrive ici, avec ces autres silhouettes qu'il distingue difficilement. Mais à force d'essayer de mieux y voir, ses sens lui reviennent un à un, la douleur toujours bien présente continue de le traverser tandis qu'il se redresse sur son matelas inconfortable et reconnaît enfin les visages qui l'entourent. Les mêmes mutants que la dernière fois.

Dans un soupir difficile, il porte une main sur le devant du collier qui a été forcé à son cou et grommelle en réalisant qu'il est traité de la même façon qu'eux, comme s'il était l'un des leurs. L'idée le dérange, il se sent mal à l'aise, il se sent inférieur. Traité comme un moins que rien, ça ne lui plaît absolument pas, et il veut s'en aller le plus vite possible. « Non, non... Y a un souci... » marmonne-t-il en serrant sa poigne sur le collier, comme s'il voulait l'enlever. Il sait qu'il n'est pas un mutant, il sait que ces colliers n'existent que pour empêcher les mutants de se servir de leurs pouvoirs, et sa poigne reste serrée contre le collier pendant un moment, mais Derek réalise rapidement qu'il ne peut pas se permettre de révéler ses propres pouvoirs, pas ici. C'est trop dangereux. « J'suis pas comme eux... J'suis normal. » il proteste silencieusement, en feignant ce manque de force, sachant très bien qu'il pourrait se libérer, s'il laissait Red Hawk venir à lui. Mais il ne peut pas se le permettre et sa frustration devant cette situation, cette injustice, se fait de plus en plus grande alors qu'il jette des regards concernés vers les mutants qui font le reste de la pièce.


_________________




RED HAWK








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t141-gotta-learn-to-let-go-red-h
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : X-Man, Red Team

PARTICULARITÉS :
⋄ Mutant de classe 6, Axel possède le don de la COSMOKINÉSIE, qui lui permet de manipuler et de contrôler les forces cosmiques. Il n'a pour le moment pas une énorme maîtrise de ce pouvoir et ne connaît pas les limites réelles de celui-ci ; mais il peut cependant l'utiliser de manière suffisamment contrôlée pour modifier la masse de ses propres atomes et se permettre de léviter ou même de voler à plusieurs mètres au-dessus du sol, son don lui offre aussi un pouvoir de photokinésie, qui lui permet de créer, emmagasiner et projeter des photons sous la forme de rayons d'énergie brûlante ou pour créer une source de lumière. Il peut aussi créer des zones anti-gravité ou à hyper-gravité d'une façon bien moins maîtrisée et qui est beaucoup plus régie par ses émotions que le reste des pouvoirs auxquels il a pour le moment accès.

⋄ Effet passif de sa mutation, Axel résiste à toutes les formes de radiation, y compris les rayons du soleil, il a par conséquent une peau beaucoup plus pâle que les autres.

X-Men, en tant que tel, Axel a été entraîné au combat rapproché et au maniement des armes. Il ne sait cependant pas piloter le Blackbird.

#teamrainbow


MESSAGES : 307
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017
MULTICOMPTES : Derek Belmont, Jason Harper

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Sam 22 Sep - 16:28



JUST ONE BAD DAY

Les poings, comme la mâchoire, serrés. Le corps endormi, l'esprit maladroit et désarticulé par la lourdeur imposée à ses sens, la fatigue, l'épuisement, le vide. Axel ne se sent pas bien, il y a quelque chose qui cloche, quelque chose de différent. Pas seulement cette torpeur maladroite et bruyante qui l'empêche d'y voir clair, de distinguer le vrai du faux, de reconnaître les formes autour de lui, de s'éclairer dans la noirceur et la lenteur de son esprit. Il lui manque quelque chose, quelque chose d'important. Il se redresse difficilement, sans parvenir à reprendre ses esprits correctement, du mieux qu'il peut il fait en sorte d'affronter cette imposante et écrasante force qui veut le forcer à se laisser retomber, à se rendormir. Les poings toujours serrés, sans trop parvenir à avoir une poigne suffisamment forte pour qu'il se sente fort, son corps refuse de fonctionner comme il devrait. Il est assoupi, endormi, paralysé presque par ce manque soudain.

Sa peau pâle, presque aussi blanche que le plafond qu'il fixe en se redressant, lui donne un air malade, un air qui lui donne presque une sorte de légitimité à être dans un endroit comme celui-ci, mais il ne l'est pas vraiment. Pourtant, il se sent différent, il se sent affecté. Une sorte de perdition qui l'affecte intérieurement, un manque incroyable, gigantesque. Comme si on l'avait privé de la chose la plus importante qui soit à son organisme, quelque chose qui permettait à son corps de fonctionner correctement. Et puis, il le réalise, il sent la pression autour de son cou, un dispositif désagréable, odieux et horrible que tous les mutants craignent depuis qu'il a été popularisé par Trask Industries, un symbole terrifiant pour beaucoup d'entre eux. Axel en a peur, il ne l'a jamais dit et ne l'avouera jamais, mais ces colliers lui font peur. Il ne se connaît pas sans ses pouvoirs, et maintenant qu'il réalise qu'ils lui ont été arrachés, il ne sait pas comment faire, il panique silencieusement, intérieurement, la mâchoire toujours fermée, serrée avec toutes les forces qui lui restent.

Il redresse la tête pour ne plus voir cette cage autour de son cou et distingue les silhouettes familières de ses camarades mutants, et fronce les sourcils. Il tourne rapidement son regard vers l'une des silhouettes qu'il ne distingue qu'à moitié de l'autre côté d'une porte, n'aperçoit que brièvement le blason des sentinelles du gouvernement et se sent être envahi un peu plus par la panique, il veut faire quelque chose pour partir d'ici, pour qu'ils puissent tous partir, et instinctivement, son corps se met à faire ce qu'il sait faire de mieux, et les pouvoirs d'Axel tentent de se manifester malgré le collier. Ses veines s'embrasent, ses yeux bleus et verts aussi, mais aussi rapidement que tout s'était illuminé, son collier émet un sifflement et il est traversé par un long frisson qui le force à cracher un grognement de douleur. La décharge le pousse en arrière, le faisant s'écraser contre le lit sur lequel il venait à peine de parvenir à se redresser. Mais malgré ça, elle a au moins l'effet de lui raviver les sens, le faisant immédiatement sortir de sa torpeur et après un long grognement douloureux, Axel se redresse à nouveau, et parvient à laisser échapper quelques mots ;

« C-Comment on est arrivés là ? »



Spoiler:
 

_________________


Then came the night of the first falling star

HYPERION




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
avatar
INDEPENDANTS
don't put the blame on us



ÂGE : J'ai 26 ans et des miettes, tu veux voir ma carte d'identié?
OCCUPATION : Manger. Si, ça compte. T'as un soucis? Tu veux te faire vider le coffre-fort?

PARTICULARITÉS : QUANTUM SWITCH; La capacité d'échanger simultanément deux items équivalent en un clignement de paupière.

EXCITATION QUANTIQUE; Immunité contre tout type de radiations, d'électrocutions et les températures extrêmes.

BRACELET DE RIMALDI; Un générateur de champ de force qui me protège contre toute attaque matérielle non-organique et énergétique, jusqu'à un certain point en tout cas.

COMPÉTENCES SPÉ; Crochetage, discrétion, charme... Bref tout ce qui fait un bon gentleman cambrioleur. J'ai également été entraîné au combat par Mystique durant des années.

POLYGLOTTE; Je parle avec aisance, en plus de l'anglais bien sûr, le mandarin, le japonnais, l'espagnol et un peu de russe. Et croyez le ou non, mais j'ai des notions solides de langues mortes et logographiques. Comme quoi, ça sert de voler des trucs.

MESSAGES : 128
AVATAR : KJ Apa
INSCRIPTION : 05/12/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Dim 23 Sep - 20:05


Just one bad day.
What the fuck!


« Je…Je le vois. » - Dit une voix féminine que je localise sur ma droite. Je ne vois pas grand chose moi-même, il fait sombre et mon regard est flou, mais si elle dit vrai, alors je me sentirais au moins soulagé. Ou pas. J'apprécie le savoir entier, de là à apprécier le savoir ici en danger... Il serait certainement mieux ailleurs qu'ici, avec ce truc autour du cou. - « J'suis pas comme eux... J'suis normal. » - Gros co... - Mais je m'interromps en entendant les convulsions étouffés de quelqu'un qui semble pris d'une brutale douleur. Quelqu'un dont la voix se fait entendre ensuite, une voix qui m'est familière. - « C-Comment on est arrivés là ? » - Certainement pas volontairement... - Grogné-je en me redressant, sentant mes pieds toucher le sol froid.

Un passage sur mon poignet et je réalise avec horreur la disparition de mon bracelet. Ça c'est pas bon. Ce truc est codé pour que je sois le seul à pouvoir m'en servir, mais je me sens nu sans lui. Au moins ne suis-je nu que de métaphore, mes fringues toujours sur mon dos. Ayant localisé la voix familière, la voix du gros con et la voix féminine, je calcule par déduction laquelle de ces silhouettes est Aidan et je prend une grosse inspiration avant de me lever.

Mauvais plan.

Mes jambes cèdent sous mon propre poids et je m'effondre lourdement contre le sol gelé. - Attention, sol glissant... - Ne nous laissons pas abattre par cette très mauvaise idée et rampons gentiment dans la bonne direction. - Aidan? T'es réveillé? - Qu'il me réponde ou non, je rampe comme je peux. Dans la pénombre, je n'ai pas à m'inquiéter qu'on me voit à quatre pattes par terre, pas que j'en ai quelque chose à foutre, cela dit, et j'atteint finalement mon objectif. À la force instable de mes bras, je me hisse sur son lit et m'appuie au bord pour ne pas retomber comme un imbécile. - Ça va? Dis moi que ça ça va. - Faute de savoir ce qu'on fait là, j'aimerais au moins m'assurer qu'il va bien.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t121-nathaniel-s-reeves-child-of
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 225
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Dim 23 Sep - 21:04



Just One Bad Day'

- Aidan? T'es réveillé?

La question flotte, à la limite de sa conscience. Non, il n’est pas réveillé, pas complètement. Il se sent lourd, plombé, vide. Tellement vide. Comment si son corps était dépourvu de toute énergie.

Le matelas ondule, alors que quelqu’un s’assoit à côté de lui. Un instant, il se demande s’il ne va pas vomir tant ce simple mouvement lui donne le mal de mer. Et puis la voix de Nate résonne à nouveau, plus près de lui.

- Ça va? Dis moi que ça ça va.

Il se concentre, s’accroche au son de la voix, se force à ouvrir un œil, puis deux. Le monde à reprit un peu de consistance.

- I feel like shit…

Sa voix sonne moins fort qu’elle ne devrait, gouailleuse. Il tourne la tête vers le bord du lit, ses yeux se posent sur Nathaniel. Et le collier autour de son cou.

Non…

Il relève brusquement la main, la portant à son propre cou, et la sensation de malmener son membre engourdit lui tire une grimace douloureuse.

Il se sent vide.

Ses doigts atterrissent sur le métal de son propre collier. Le fourmillement chaleureux à l’arrière de son crâne s’est tu. Il se sent vide. On l’a privé de ses pouvoirs. L’idée ne lui paraissait pas si dramatique jusqu’à ce qu’il y soit confronté. Il sent presque amputé, soudainement confronté à l’absence de quelque chose qu’il considérait comme garanti.

- On a…

Il se redresse, se rattrape maladroitement à l’épaule de Nate. Sa tête tourne, il vacille.

- Qu’est-ce qui s’est passé ?..

Des questions, ils en on tous. Et trop peu de réponse. Il aperçoit Axel et Laila, juste un peu plus loin, et ce type qu’il a déjà vu ailleurs… Sa mémoire lui fait défaut. Il a froid. Tous ont l’air aussi perdu que lui.

- Pourquoi on ces trucs autour du cou ?



Spoiler:
 

_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : twenty one
OCCUPATION : resident of the X-Mansion and intern at the New York city hall for Mrs. Alberts

PARTICULARITÉS : nyctalopia, cat walking, cat leadership.

MESSAGES : 70
AVATAR : hailee steinfeld
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Lun 24 Sep - 18:17


≈ ≈ ≈
{just one bad day}
crédit/ tumblr ✰ event #3  
La panique, l’effroi, la peur. Tout se lisait si facilement sur le visage de la mutante. Elle n’avait toujours pas osé porter son regard plus de quelques secondes sur ces inconnus qui arboraient fièrement le blason des sentinelles, sur ces autres qu’elle considérait déjà comme étant responsable de ses maux par la simple absence de collier autour de leur cou. Elle ne voulait pas les défier du regard, par manque de courage peut-être, ou simplement pour se concentrer sur les personnes auxquelles elle tenait. Axel, Aidan, et même ce rouquin et cet autre prisonnier qui se tortillait dans tous les sens en assurant à qui voulait bien l’entendre qu’il n’était pas mutant. Ils étaient tous dans le même bordel, un bordel qu’ils n’avaient absolument pas demandé et qu’ils ne méritaient certainement pas ; un bordel synonyme de chaos qui venait les arracher de leurs habitudes pour mieux se fondre dans le quotidien désastreux qui prenait place depuis quelque temps. Le confort du X-Mansion semblait si loin, la sécurité de la simple présence de la mairesse de New York à ses côtés aussi. À la place, elle ne pouvait plus que compter sur la fortuite compagnie de ses camarades, Laila, ces mêmes camarades qui se trouvaient toujours avec elle pour affronter le pire. Seulement cette fois, leur faible état n’allait certainement pas lui donner le courage suffisant pour reprendre espoir. Du moins pas tout de suite, pas en étant entourés de ces hommes affiliés au programme des sentinelles, pas en se montrant incapables de faire preuve de solidarité. Les maux de tête avaient pris davantage de place dans son crâne, lui enlevant le peu de concentration qui lui restait. Elle voulait simplement être tranquillisée quant à leur chance de survie, et assurée de la perte future de ce collier qui la serrait beaucoup trop pour pouvoir l’ignorer. Elle se sentait aussi puissante qu’une enfant confrontée à sa plus grande peur et sa seule source de réconfort était encore celle de voir que ses amis n’avaient pas l’air blessés, à l’exception de ce blond qui n’avait pas tardé à leur lancer des regards accusateurs. Puis l’énervement du rouquin en guise de réponse, sa chute, et le réveil d’Aidan. Elle ne savait plus tellement comment réagir, Laila, elle semblait être à court de mots et ne faisait plus aucun effort pour se montrer plus nuancée. « Il va aussi bien que nous. » Une réponse lâchée un peu trop sèchement à l’intention du rouquin, elle en avait bien conscience. Pourtant elle ne voulait pas être méchante, ce n’était qu’une manière de lui montrer qu’ils étaient tous dans la même merde. Sa réponse ne semble pourtant pas avoir une quelconque importance et la réalisation d’Aidan quant à la situation imposée n’avait pas tardé, entraînant avec elle toujours les mêmes questions auxquelles personne n’avait de réponse. « Aucune idée… » Sa voix résonna dans le vide avant de démontrer son désarroi sans même qu’elle ne tente de le cacher. Elle n’avait aucune idée quant aux mesures à prendre pour se délivrer de ce collier, pour prouver qu’ils n’avaient rien fait de mal. « Ce n’est sûrement pas un malentendu dans tous les cas. Ils vont trouver le moyen de nous accuser de quelque chose. » Il fallait bien se rendre à l’évidence, le gouvernement savait pertinemment ce qu’il faisait et la marge d’erreur possible semblait bien faible, voire inexistante. Elle avait beaucoup trop entendu parler du programme des sentinelles lors de son stage auprès de Mrs Alberts pour ne pas être rassurée en reconnaissant le blason au dos des vestes de ces hommes. S’ils étaient là, ce n’était certainement pas par hasard et il faudrait un miracle pour venir les sortir d’ici, elle en était maintenant persuadée.

Spoiler:
 

_________________
chairman meow
je te jure je ne boirai plus que du lait, je n'aime plus la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
HEROES
the world's changing



ÂGE : 23 Y.O.
OCCUPATION : COLLEGE STUDENT, DEAD SUPERHERO

PARTICULARITÉS :

RED HAWK
〖アバター 四十二〗
sentient exosuit
superhuman abilities
self-propelled flight

secret identity



MESSAGES : 28
AVATAR : Dacre Montgomery
INSCRIPTION : 30/01/2018
MULTICOMPTES : Axel Howell, Jason Harper

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Mer 26 Sep - 22:45



JUST ONE BAD DAY

Trop aveuglé par son propre égo pour simplement daigner relever les moindres commentaires émis par les mutants qui l'entouraient, Derek ne se sentait pas capable de prêter la moindre once de compassion à leur égard, il se retrouvait dans une situation totalement injuste et inadmissible, il n'avait rien à faire là ; il n'était pas l'un d'entre eux, et il ne comprenait pas ce qui avait bien pu convaincre ces foutus agents de Sentinel Services qu'il avait pu être l'un d'entre eux, il en était presque à se convaincre intérieurement que son humanité était une caractéristique évidente et immanquable, qu'on n'avait tout simplement pas pu commettre ce genre d'erreur et le confondre avec l'un d'entre eux. Mais il pouvait se répéter tout ça encore et encore autant qu'il le voulait, ça ne changerait rien à la situation actuelle. Il savait qu'il avait un avantage certain qui lui garantissait un moyen de sortir de là sans aucun problème, mais il savait aussi que révéler sa véritable nature était tout bonnement impossible, d'autant plus qu'il se doutait bien que l'armure refuserait de lui revenir ensuite s'il décidait d'abandonner des gens qui semblaient, malgré tout ce qu'il pouvait se dire, tout aussi perdus que lui. Tout aussi confus, tout aussi désespérés. Et il y avait bien une chose qu'il savait, Derek, et c'était que Red Hawk n'aurait jamais pu abandonner des gens en détresse. Peu importe le contexte.

Laissant un soupir lui traverser les lèvres, Derek laissa ses regards mauvais et concernés disparaître et ferma un instant les yeux, pour se remettre les idées en place et oublier son jugement hâtif autant que ses préjugés avant de redresser la tête tout en passant une main sur le collier autour de son cou une nouvelle fois, hésitant presque à le retirer d'un coup sec et immédiat, réfléchissant à la valeur réelle de son identité secrète si ce n'était qu'à propos de ces mutants-là, après tout il les avait déjà croisés à plusieurs reprises, mais il n'était pas certain de pouvoir leur faire confiance malgré tout, même s'ils avaient brièvement collaborés pour se sortir de la mouise auparavant. Le dilemme l'agaçait, et il abandonna son idée et se contenta de se redresser sur son matelas inconfortable, et de faire du mieux qu'il pouvait pour oublier la douleur insupportable qui le traversait encore et encore à cause de tous ces coups qu'il avait pris sûrement pendant qu'il était évanoui.

L'attention de Derek fut rapidement happée et reportée vers le seul mutant assez idiot pour tenter d'utiliser ses pouvoirs dans une situation pareille, et le voir se prendre une décharge suffisamment puissante pour le clouer contre le lit fut assez inquiétant ; mais suffisamment convaincant pour qu'il mette ses impressions et ses à priori de côté une bonne fois pour toute. Il reporta ensuite son regard sur la jeune fille qui n'avait pas l'air de s'être réveillée alors qu'ils s'étaient tous redressés et se laissa douloureusement basculer jusqu'au sol, son instinct le forçant à s'approcher d'elle et réaliser qu'elle était menottée à son lit malgré ses blessures et le collier autour de son cou, « Um... marmonna-t-il en tournant brièvement la tête vers les autres. —Ça peut pas être une coïncidence... » avait-il ajouté en reposant son regard sur elle, toujours complètement inconsciente.


_________________




RED HAWK








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t141-gotta-learn-to-let-go-red-h
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : X-Man, Red Team

PARTICULARITÉS :
⋄ Mutant de classe 6, Axel possède le don de la COSMOKINÉSIE, qui lui permet de manipuler et de contrôler les forces cosmiques. Il n'a pour le moment pas une énorme maîtrise de ce pouvoir et ne connaît pas les limites réelles de celui-ci ; mais il peut cependant l'utiliser de manière suffisamment contrôlée pour modifier la masse de ses propres atomes et se permettre de léviter ou même de voler à plusieurs mètres au-dessus du sol, son don lui offre aussi un pouvoir de photokinésie, qui lui permet de créer, emmagasiner et projeter des photons sous la forme de rayons d'énergie brûlante ou pour créer une source de lumière. Il peut aussi créer des zones anti-gravité ou à hyper-gravité d'une façon bien moins maîtrisée et qui est beaucoup plus régie par ses émotions que le reste des pouvoirs auxquels il a pour le moment accès.

⋄ Effet passif de sa mutation, Axel résiste à toutes les formes de radiation, y compris les rayons du soleil, il a par conséquent une peau beaucoup plus pâle que les autres.

X-Men, en tant que tel, Axel a été entraîné au combat rapproché et au maniement des armes. Il ne sait cependant pas piloter le Blackbird.

#teamrainbow


MESSAGES : 307
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017
MULTICOMPTES : Derek Belmont, Jason Harper

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Mer 26 Sep - 22:45



JUST ONE BAD DAY

Reprendre possession de tous ses moyens après la décharge reste une affaire difficile, presque insurmontable, Axel ne semble pas pouvoir oublier la violence du choc, la puissance de celui-ci, ni à quel point il a senti l'électricité lui traverser son être tout entier à plusieurs reprises jusqu'à ce que tout s'arrête aussi brutalement que ça avait commencé. La torpeur n'est plus là, Axel se sent libéré des sédatifs, mais malgré tout, l'électricité qui l'a traversé le garde légèrement étourdi un peu plus longtemps qu'il n'en avait eu initialement l'impression. Sa vision brouillée pendant un moment, il peine à retrouver Laila du regard lorsqu'elle parle, et l'obscurité de la pièce ne l'aide pas non plus à distinguer grande chose, il ne sait plus vraiment où son Aidan et Switch, ni où est passé l'autre même s'il sait qu'il a quitté son lit et s'est approché de quelqu'un d'autre.

« Ce n’est sûrement pas un malentendu dans tous les cas. Ils vont trouver le moyen de nous accuser de quelque chose. Elle a raison, Axel soupire longuement, il se passe une main sur le visage, sent la pression du collier autour de son cou et serre la mâchoire un peu plus, —Il faut qu'on sorte de là... il parle sans vraiment croire que ce soit possible, son collier est encore chaud, il le sent à l'arrière de sa tête, c'est plus chaud qu'avant. C'est insupportable, ce n'est pas douloureux, mais c'est là. C'est présent, il le sent, il ne peut pas l'ôter de ses pensées. La sensation est horrible, sale, beaucoup plus imposante que la légèreté véritable du collier. Faut qu'on sorte de là... » répète-t-il, avec la sensation que sa peau brûle, gratte et le serre beaucoup trop. Ce n'est pas juste sa mutation qui lui manque, c'est autre chose, quelque chose de beaucoup plus profond, quelque chose d'enfermé en lui qui tout à coup à besoin de sortir. L'horrible impression de ne plus rien avoir, de ne plus être capable de faire quoi que ce soit, d'être totalement impuissant et exposé à tout et n'importe quoi. D'un coup bref et violent, son poing vient se cogner contre l'un des panneaux latéral en plastique du lit, sa peau pâle rougie par l'impact, le morceau détaché légèrement, Axel panique. Il déteste ça. Ne pas être lui-même, ne pas être Hyperion le ronge déjà si rapidement, il se sent inutile, faible, mais surtout incomplet.

Sa panique ne réduit absolument pas en importance, mais son cœur lui dit de ne pas baisser les bras, car c'est un X-Men, il peut le faire. Il peut tout endurer, il faut qu'il s'en persuade, qu'il se fasse confiance. Et surtout qu'il fasse confiance à ses camarades d'infortune. Ils peuvent s'en sortir, ils doivent s'en sortir. Ils vont s'en sortir. Son regard se tourne vers Derek qu'il retrouve enfin, il remarque la boucle des menottes, et se met à penser, « À tous les coups, c'est elle qui va surtout se faire accuser, il pointe dans la direction des menottes, Dans le meilleur des cas, on va nous traiter de complices pour quoi que ce soit qui va lui retomber dessus... » Le regard d'Axel s'attarde un peu plus sur elle, elle ne doit même pas avoir dix-huit ans, elle est jeune, tellement jeune. Elle ne mérite pas de subir ce traitement qu'il se doute être injuste, il ne peut pas s'imaginer que quelqu'un de si jeune soit déjà dans le collimateur du gouvernement, ou que ses blessures aient été infligées par autre chose qu'un accident.


_________________


Then came the night of the first falling star

HYPERION




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
avatar
PNJ



MESSAGES : 207
INSCRIPTION : 01/09/2016

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Mer 26 Sep - 22:46



EVENT #3

« Ça suffit. Il y a une blessée à l'intérieur, il est hors de question que je ne m'occupe pas d'elle. Mutante ou pas mutante ! Le Dr. Blake avait haussé le ton avec agacement, sa voix résonnant dans le couloir devant le bloc où étaient enfermés les mutants. Des regards inquiets et concernés s'étaient tournés dans sa direction et celle des agents de la SSD qui gardaient la porte ainsi que leur supérieur auquel le docteur s'adressait. —Monsieur Blake, ce sont de dangereux criminels. Je ne peux pas vous laisser entrer... C'est pour votre sécuriEt bien vous n'avez qu'à me coller au train si vous êtes si inquiets que ça pour ma sécurité et celle de l'hôpital ! Il était clairement agacé par la situation, beaucoup de ses collègues qui regardaient de loin le comprenaient, mais ils manquaient de courage pour faire face à la SSD de cette façon. Vous êtes à New York, ici, pas à Atlanta, Turner. Vous n'êtes pas tout-puissants ! »

L'agent Turner laissa échapper un long soupir, baissa la tête et fit signe à ses hommes de se dégager de devant la porte, Donald Blake ne perdit pas de temps et entra. Turner, lui, resta devant la porte, les bras croisés, son arme de service en évidence à sa ceinture, son gilet pare-balles par dessus sa chemise, les yeux fixés sur le docteur Blake, qui avait rapidement approché. – Derek avait déjà quitté le chevet de la jeune fille, se retrouvant à son lit assez rapidement avant qu'ils n'entrent, alerté par le bruit de la voix du docteur agacé, déterminé à ne pas se faire tabasser une nouvelle fois. – Après avoir brièvement examinée la jeune fille, Donald avait redressé la tête et dirigé son regard vers chacun des jeunes gens éveillés, s'attardant un peu plus longtemps sur Nathaniel tandis qu'un très léger sourire se glissait sur ses lèvres et qu'il lui adressait un clin d'oeil étrange.

« Il va falloir que je repasse un peu plus tard, avec une équipe complète, puis que j'imagine que vous ne me laisserez pas la sortir du bloc pour l'opérer. -- Vous avez de la chance qu'elle soit dans un état relativement stable, Turner. Si ça ne tenait qu'à moi... » avait ajouté Blake en reposant son regard sur Turner qui resta silencieux et inanimé de la moindre émotion, agacé par l'insistance du docteur. « Sauf votre respect, Docteur Blake... Elle pourrait être au bord de la mort que je ne m'en inquièterai pas plus. Elle est suspectée de meurtre et impliquée dans plusieurs dizaines d'affaires. Ce n'est pas une personne qui mérite qu'on s'inquiète d'elle. »

Il se doutait bien qu'il ne pourrait pas rester avec eux plus longtemps et Donald se contenta de soupirer et de quitter la pièce, ne manquant pas au passage de bousculer Turner. Lorsque la porte se referma derrière eux, un scalpel glissa au sol jusqu'à l'intérieur de la pièce, un geste d'une discrétion extraordinaire puisque visiblement, aucun des agents de la SSD ne s'en était visiblement rendu compte.
ON S'AMBIANCE !
Tsoin tsoin le drama !  

Donc si c'est pas clair, Donald Blake le gentil docteur blond aux cheveux courts, aux yeux captivants, à la barbe de trois jours, et aux origines scandinaves rentre dans la pièce une nouvelle fois parce qu'il veut faire son boulot MERDEUH

Après avoir examiné la petite mutante, il fait un clin d'oeil sexy aguicheur à Nate et se sent obligé de partir parce que voilà, Turner est gentil, mais faut pas déconner non plus, il fait pas confiance aux mutos

Et ohlàlà mais qu'est-ce donc ? Un scalpel ? Glissé sous la porte ? Mais que c'est-il que quoi que ça puisse bien vouloir dire tout ça ?

LET THE HUNGER GAMES BEGIN    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INDEPENDANTS
don't put the blame on us



ÂGE : J'ai 26 ans et des miettes, tu veux voir ma carte d'identié?
OCCUPATION : Manger. Si, ça compte. T'as un soucis? Tu veux te faire vider le coffre-fort?

PARTICULARITÉS : QUANTUM SWITCH; La capacité d'échanger simultanément deux items équivalent en un clignement de paupière.

EXCITATION QUANTIQUE; Immunité contre tout type de radiations, d'électrocutions et les températures extrêmes.

BRACELET DE RIMALDI; Un générateur de champ de force qui me protège contre toute attaque matérielle non-organique et énergétique, jusqu'à un certain point en tout cas.

COMPÉTENCES SPÉ; Crochetage, discrétion, charme... Bref tout ce qui fait un bon gentleman cambrioleur. J'ai également été entraîné au combat par Mystique durant des années.

POLYGLOTTE; Je parle avec aisance, en plus de l'anglais bien sûr, le mandarin, le japonnais, l'espagnol et un peu de russe. Et croyez le ou non, mais j'ai des notions solides de langues mortes et logographiques. Comme quoi, ça sert de voler des trucs.

MESSAGES : 128
AVATAR : KJ Apa
INSCRIPTION : 05/12/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Jeu 27 Sep - 14:08


Just one bad day.
What the fuck!


Bien sur qu'on va aussi mal les uns que les autres, mais je dois admettre qu'à ce moment précis, les autres, je m'en fiche pas mal. Je ne m'inquiète que pour lui, pas tellement pour moi puisque je sais déjà dans quel était je me trouve.
Nous accuser... La fille a raison, peut-être. On est pas là par hasard, mais sans souvenir de notre enlèvement, je ne comprend pas vraiment ce qu'on nous reproche. Moi seul, j'aurais pu déduire une quelconque hypothèse vu mes boulots habituels, mais Aidan? Même Axel? Je ne les vois pas commettre de crimes aussi facilement.

Gardant ma main au niveau des épaules de Aidan pour l'aider à se tenir droit, je suis du regard le blond qui se dirige vers un autre lit, celui où une jeune adolescente est encore endormie, menottée. Une coïncidence... Axel qui frappe son propre lit sous le coup d'une frustration bien compréhensible, ça n'aide pas à réfléchir, mais ce qu'il en revanche... - Si encore on la connaissait... Personnellement elle ne me dit rien. - Si c'était le cas, j'aurais pu comprendre, peut-être, mais là...

Des voix s'élèvent dans le couloir, une voix déjà entendue quelques minutes plus tôt, et d'un même mouvement, le blond et moi retrouvons nos lits respectifs avant que la porte ne s'ouvre, laissant entrer un médecin, et un soldat qui reste là, son arme à portée de main. Personne n'ose bouger, mais je suis du regard le médecin qui se rapproche de la jeune menottée... Et puis lorsqu'il me fait ce clin d’œil, après nous avoir tous jaugé du regard, je fronce les sourcils.

Quoi?

La fille est stable... Mais c'est une meurtrière? C'est quoi cette histoire? J'ai rien à faire là. Tuer n'est pas dans mes habitudes. Ça ne fait aucun sens.
Et puis ils ressortent, je ne lâche pas le médecin du regard, une sensation d'étrange familiarité m'ayant pris. Cette bousculade me fait me mettre sur mes appuis et lorsque la porte se referme sur eux, lorsque mon regard aiguisé perçoit le reflet du métal, je bondis de mon lit dans un mouvement beaucoup plus fluide qu'avant, et pose le pied sur le scalpel qui a glissé sur le sol dans une discrétion impossible.
Je reconnaîtrais ces mouvements entre mille, et un sourire né sur mes lèvres. - On est pas seuls. - Quoi que ça sonne bien mystérieux, je cherche surtout à rassurer mes potos de kidnapping, au moins un peu, mais quitte à me faire bien comprendre, je tourne machinalement la tête vers Aidan en ramassant le scalpel. Il sait de qui je parle. - Mes amis savent qu'on est là. - Le tout est maintenant de savoir quoi faire de cette lame... Oh elle m'a entraîné à l'utiliser, je sais parfaitement ce que je peux en faire, mais est-ce que je le veux? C'est une toute autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t121-nathaniel-s-reeves-child-of
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 225
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Jeu 27 Sep - 15:15



Just One Bad Day'

S’il s’était senti revenir peu à peu à lui à mesure que la drogue finissait de quitter son cerveau, l’intervention du médecin le laissa plus que confus. Il pouvait comprendre le désir d’aider, mais se dresser contre les Services Sentinelles de la sorte ?

Il se tourna vers Nathaniel une fois qu’ils furent tous à nouveau seuls dans la pièce.

- Ok, je suis perdu là, tu le connais ?..

Ses yeux s’arrêtèrent sur le scalpel que Nate avait ramassé.

- On est pas seuls. Mes amis savent qu'on est là.

- Tes am-… Oh.

Si les morlocks étaient bel et bien au courant de leur présence ici, la situation se présentait déjà moins tendue. Il n’étaient cependant pas encore tirés d’affaire.

- Tu crois que tu pourrais nous enlever ces… Trucs avec le scalpel ?..

Il fit un geste de l’index en direction de son collier.

- Et il faut vraiment qu’on détermine ce qui s’est passé… Même si on sort d’ici… Vous croyez pas qu’ils ont dû relever nos identité où je sais pas quoi ?

Cette pensée le glaça jusqu’à l’os. Si les Sentinel Services les avaient effectivement identifiés, ils auraient le plus grande difficulté à être innocentés. Et quand bien même ils le seraient, ils resteraient à jamais fichés comme mutants dans les dossiers du gouvernement.
Sa main se crispa sur le bord de son lit. A présent qu’il était réveillé, il sentait l’angoisse envahir chacun de ses membres. Il dû se faire violence pour ne pas faire appel à ses pouvoir et subir le même sort qu’Axel, quelques secondes auparavant.

_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more


Dernière édition par Aidan Miller le Dim 21 Oct - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar
INDEPENDANTS
don't put the blame on us



ÂGE : J'ai 26 ans et des miettes, tu veux voir ma carte d'identié?
OCCUPATION : Manger. Si, ça compte. T'as un soucis? Tu veux te faire vider le coffre-fort?

PARTICULARITÉS : QUANTUM SWITCH; La capacité d'échanger simultanément deux items équivalent en un clignement de paupière.

EXCITATION QUANTIQUE; Immunité contre tout type de radiations, d'électrocutions et les températures extrêmes.

BRACELET DE RIMALDI; Un générateur de champ de force qui me protège contre toute attaque matérielle non-organique et énergétique, jusqu'à un certain point en tout cas.

COMPÉTENCES SPÉ; Crochetage, discrétion, charme... Bref tout ce qui fait un bon gentleman cambrioleur. J'ai également été entraîné au combat par Mystique durant des années.

POLYGLOTTE; Je parle avec aisance, en plus de l'anglais bien sûr, le mandarin, le japonnais, l'espagnol et un peu de russe. Et croyez le ou non, mais j'ai des notions solides de langues mortes et logographiques. Comme quoi, ça sert de voler des trucs.

MESSAGES : 128
AVATAR : KJ Apa
INSCRIPTION : 05/12/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Mer 17 Oct - 15:39


Just one bad day.
What the fuck!


Tes am-… Oh. - J'acquiesce sans rien ajouter, le regard fixé vers la porte tout en me rapprochant de lui. - Tu crois que tu pourrais nous enlever ces… Trucs avec le scalpel ?.. - Profitant d'être là, je me penche légèrement pour observer le collier autour du cou de Aidan, assumant que nous portons tous le même, et cherche une faille à exploiter. - Et il faut vraiment qu’on détermine ce qui s’est passé… Même si on sort d’ici… Vous croyez pas qu’ils ont dû relever nos identité où je sais pas quoi ? - Une identité ça se modifie. Mais s'ils ont prélevé notre ADN...

Toujours concentré dans l'analyse du collier, je n'ai pas de mal à percevoir la crispation de ses bras et de ses mains, et profitant de ma proximité déjà établie, je pose ma main sur la sienne. - On va trouver une solution. - Lui dis-je à mi-voix avant de soupirer. - Honnêtement, pour le collier, j'en sais rien. Et je préfère pas prendre le risque. Pas envie de déclencher une micro-bombe de sécurité ou une connerie du genre. - L'électrocution est une chose, mais je préfère éviter d'imaginer les joyeusetés que contiennent ces entraves. Quoi que maintenant que je l'ai dis, je réalise à quel point ça peut être flippant. D'ailleurs, y'a pas de conditionnel: c'est flippant.

J'ai toujours ma main sur celle de Aidan, mon regard en revanche vagabondant un peu dans tous les sens à la recherche d'une idée. Par réflexe, j'aurais voulu attendre une opportunité, mais peut-être qu'à nous tous, on a mieux à faire que patienter. - À l'évidence on est dans un hôpital, ce qui veut dire pas de sécurité militarisée. Doit pas y avoir plus de quelques types, en tout cas ici. - Mon regard se pose sur les deux portes, mais surtout celle par laquelle les gens vont et viennent depuis trop longtemps: une vitre en plexy, un liseré de lumière sous une base en caoutchouc et... pas de serrures? - Ces portes sont ouvertes. Le tout est de savoir si on attend une diversion ou si on tente notre chance... En sachant qu'ils peuvent certainement nous envoyer dans les nuages à distance avec ces trucs. - Dis-je en posant ma main sur le collier à mon cou. Mystique a-t-elle prévu de faire du bruit pour attirer l'attention pendant qu'on agit? Ou espère-t-elle que j'élimine les gardes froidement comme elle m'a appris à le faire? J'ai jamais voulu, même si elle a essayé d'intégrer l'option dans mon crâne, mais et maintenant? Est-ce un énième de ses tests?

Je possède le scalpel, bonne chance à celui qui voudra m'en déposséder, mais ça ne fait pas de moi le roi pour autant. - Je ne prendrais pas cette décision seul, on est tous dedans ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t121-nathaniel-s-reeves-child-of
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 225
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Dim 21 Oct - 15:51



Just One Bad Day'

Trouver une solution… A l’heure actuelle, il ne voyait pas vraiment ce qu’ils pouvaient faire, chacun privés de leur mutation, un collier autour du cou dont ils ignoraient la dangerosité et un scalpel pour seul outil.

- Vous croyez que y a vraiment un danger à essayer de retirer les inhibiteurs ?.. Ils prendraient le risque de causer un scandale à cause d’un de ces trucs ? Si c’était amené à mal fonctionner ou un truc du genre et que ça tuait quelqu’un par accident…

L’idée ne lui plaisait pas, se voir incapable d’user de son pouvoir était une chose, la possibilité d’une menace létale permanente accrochée autour de son cou en était une autre. Ses doigts se refermèrent à nouveau sur l’objet métallique, tirant légèrement dessus comme pour en éprouver la résistance.

- Je veux juste me débarrasser de cette merde…

Sa main restée libre pivota, paume vers le haut pour venir serrer un peu celle de Nate, brièvement. Il suivit le regard du morlock lorsque celui-ci tourna son attention vers la porte.

- Je suis pas sûr que tenter une sortie soit la meilleur idée possible… On a aucun avantage sur eux, et je pense pas qu’ils s’empêchent de nous tirer dessus juste parce qu’on est dans un hôpital…

La situation ne s’arrangeait pas, et il ne voyait pas comment elle pourrait s’arranger. Ils avaient un scalpel, et puis quoi ? Ils étaient censés se battre contre les Services Sentinelle ? Quatre mutants drogués privés de leurs pouvoirs plus un sale type au moins aussi utile, face à une division entrainée spécialement à l’arrestation de mutants ?

Son anxiété grimpa encore d’un cran, lui donnant la sensation qu’une enclume pesait sur son torse, coupant sa respiration. Il avait l’impression d’être prisonnier dans tous les sens du terme, retenu captif tant physiquement que par la conjoncture d’événements qui le dépassaient complètement. Ses doigts se resserrèrent un peu plus encore autour de ceux de Nathaniel.

Juste une mauvaise journée… Ils allaient s’en sortir. Ils fallait qu’ils s’en sortent…


Spoiler:
 

_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar
PNJ



MESSAGES : 207
INSCRIPTION : 01/09/2016

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Ven 26 Oct - 2:22



EVENT #3

L'incroyable douleur n'avait à aucun moment su se calmer ou s'apaiser, son corps endolori et engourdi semblait ne plus lui appartenir tant elle ne pouvait plus vraiment se sentir elle-même, comme si elle observait tout à travers un filtre flou et omniprésent. Avec une insurmontable difficulté, pourtant, elle parvint enfin à ouvrir lentement les yeux. Tout était encore flou et indéterminé, mais elle parvint malgré tout à discerner quelques silhouettes qui ne lui était pas familières, cinq personnes partageaient son univers à ce moment précis lorsqu'elle commença à reprendre lentement conscience. Tout était encore assourdi et obscurci, le bruit de leurs voix distantes et incompréhensibles, comme un écho effacé.

Ses souvenirs étaient encore agités, mais elle se souvenait pourtant avec certitude de ce qui s'était passé juste avant qu'elle ne se retrouve dans cet endroit froid et peu accueillant autour d'elle. Elle ne se souvenait pas des gens qui l'entouraient, mais elle savait qu'ils étaient là pour les mêmes raisons qu'elle, et elle se doutait aussi qu'ils étaient là à cause d'elle. C'était toujours comme ça que ça se passait, elle était plus malchanceuse que tout le monde, et sa malchance semblait se propager autour d'elle et forcer les autres à en souffrir avec elle. Chaque fois un peu plus. Difficilement, elle chercha à se redresser, la douleur la faisant grincer des dents avant qu'elle ne soit enfin parvenue à se hisser sur elle-même, assise maladroitement, une main glissée à son côté comme pour appuyer sur une blessure qui continuait de lui faire atrocement mal.

« Je... bafouillait-elle difficilement en tentant d'attirer leur attention, sa voix faible et timide, C-C'est de ma faute... elle étouffa un sanglot avant de continuer, Je suis désolée, je suis maudite... Je...J'attire les problèmes, c'est comme ça depuis des années... Je suis désolée. »

Certains mutants pouvaient se vanter d'avoir des pouvoirs extraordinaires et d'être capables de faire des choses hors du commun, mais pas elle. Elle, elle était maudite. Et elle ne pouvait rien y faire, tout tournait toujours mal autour d'elle, dans sa vie, partout où elle allait. Elle craignait que maintenant qu'elle s'était réveillée les choses allaient empirer, mais la présence du collier autour de son cou eu le don étrange de la rassurer, avec cette malédiction neutralisée, les choses ne pourraient qu'aller dans une meilleure direction, pensait-elle en passant une main sur le collier qui lui serrait la gorge.

__________

Malheureusement, le reste de la situation ne permettait pas de pouvoir se réjouir bien longtemps, la jeune fille se doutait bien qu'elle était sans doute la seule mutante présente, et sans doute dans le monde entier, qui pouvait se réjouir d'être privée de sa mutation. Et elle se doutait bien que rester ici plus longtemps, en particulier à cause de leurs geôliers, pouvait s'avérer dangereux, autant pour eux que pour elle. C'était évident qu'il fallait sortir de cette pièce, au moins en tant que première étape. Visiblement l'initiative était partagée puisqu'en à peine quelques très rapides minutes après qu'elle se soit expliquée, une série de bruits sourds se mirent à résonner autour de la pièce, et toutes les lumières qui remplissaient les deux couloirs adjacents à la pièce s'éteignirent et les agents sentinelles qui gardaient la porte depuis laquelle Mystique avait glissé au groupe le scalpel dérobé disparurent à toute vitesse, leurs armes prêtes.

« En parlant de chance, c'est maintenant ou jamais. lança Derek, qui s'était déjà approché de la porte rapidement et l'avait entrouverte très légèrement pour essayer de voir ce qui se passait de l'autre côté, le long de ce couloir interminable. Ils ont l'air occupés, va savoir combien de temps ça va durer... »

Les instincts de super-héros étaient soudainement de retour et il retourna auprès de l'involontaire responsable de leur sort à toute vitesse et s'assura qu'elle pouvait marcher malgré la douleur, s'improvisant en épaule sur laquelle elle pouvait s'appuyer pour avancer lorsqu'elle réalisa qu'elle avait énormément de mal à tenir debout toute seule.  

« On trouvera un moyen de retirer vos colliers plus tard. Faut qu'on s'casse. » rajoutait-il en poussant la porte du pied, l'initiative rapidement suivie par le reste du groupe qui s'était unanimement mis d'accord sous l'adrénaline qui les envahissait, et ce besoin de se débarrasser de leurs colliers. Une fois dans le couloir plongé dans l'obscurité presque totale, l'apparence qui avait sans doute autrefois été rassurante de l'hôpital n'existait plus, c'était noir, agité par le vacarme distant et incessant des agents sentinelles qui se battaient vraisemblablement à armes réelles à l'autre bout de celui-ci, et les seules sources de lumière qui leur permettaient de ne pas être totalement aveuglés provenaient des éclairages d'urgence qui s'étaient immédiatement mis en place après la panne générale provoquée par Mystique.

Laila, Aidan, Nate, Axel et Derek malgré son attention en grande partie portée sur la mutante qu'il aidait à avancer, traversèrent l'opposé du long couloir à la recherche d'une sortie, tous aussi déterminés et efficaces, autant que pressés et sans doute terrifiés de se faire rattraper par les agents sentinelles. Leurs pas pressés résonnaient autour d'eux, seulement interrompus par les bruits distants des coups de feux qui ne cessaient pas de pleuvoir avec insistance, puis au détour d'un virage, et la lumière verte d'un panneau qui indiquait un ascenseur ils s'arrêtèrent, une sortie ? Non c'était trop dangereux de se risquer à passer par là. Ils l'avaient tous pensé, ils le savaient. Alors ils se dirigèrent vers la cage d'escalier ordinairement interdite d'accès. « On a moins de chance de se faire prendre en passant par là. En espérant qu'on puisse sortir par là... fit remarquer Axel qui était passé devant, s'obligeant par habitude à cause de son statut de x-men, oubliant qu'il n'avait plus ses pouvoirs à disposition. Ils commencèrent à descendre, mais les portes derrière eux furent brusquement ouvertes, l'un des agents sentinelles les avait trouvés. —Les Mutos s'évadent ! beugla-t-il dans la radio attachée à son épaule, avant de braquer son arme dans la direction du plus proche, —Aidan, attention ! Nate s'était jeté presque immédiatement sur le policer, plongeant le scalpel le plus profondément possible dans la gorge de celui-ci, mais le coup était déjà parti, le canon fumant et brûlant comme témoin.

__________

Les oreilles sifflantes, le regard perdu, la peur et l'angoisse qui envahissaient tout le monde à toute vitesse. Les mâchoires serrées et l'horrible crainte d'avoir échoué si rapidement sont insurmontables. L'air froid qui s'engouffre autour d'eux et l'odeur désagréable, brûlante, de la poudre qui reste là, partout, rendent tout ça insupportable. Et puis, lorsque les choses s'éclaircissent, que leurs sens reviennent et qu'ils parviennent enfin à y voir plus clair dans l'obscurité encore plus envahissante qu'elle ne pouvait l'être dans le couloir ; ils parviennent enfin à distinguer quelque chose. Rouge. Brillant.

Aidan n'a pas été touché. Il laisse échapper un soupir soulagé interminable, son visage pâli par la peur et son regard tremblant, la gorge nouée. La balle était là, à quelques centimètres de son visage, il l'a sentie approcher, brûlante, sifflante. Mais elle n'est plus là, à la place, un poing rouge. Serré en face de lui. Un poing recouvert partiellement par un genre d'alliage métallique rouge, presque de la même couleur que le sang qu'il aurait dû perdre s'il avait été touché. « Je l'avais dit. Pas un mutant. » Derek retire son poing d'en face d'Aidan, et laisse la balle tomber par terre, reprenant son souffle, il ferme les yeux et porte sa main à son cou, mais la chose autour de sa main disparaît. Et il soupire à son tour.

Ils ont tous encore du mal à réaliser ce qui vient de se passer, Nate se dégage du corps du policer, qui remue et gigote, se noyant dans son propre sang, le scalpel logé au fond de sa gorge. Aidan est encore choqué par ce qu'il vient de vivre mais parvient à se détacher de la paralysie qui le frappe et se rapproche à nouveau de Nate, qu'il aide à se relever, comme pour s'occuper l'esprit à autre chose, son regard ne pouvant pas s'empêcher de glisser vers la balle écrasée qui jonche maintenant le sol. Axel et Laila étaient quelques marches plus bas, mais ont vu tout ce qui s'est passé, impuissants, restent silencieux et immobiles, leurs yeux fixés sur Aidan, puis Derek tandis que la mutante qu'il aidait quelques instants plus tôt à peine, reste appuyée contre Axel. Et presque aussi soudainement, le collier autour du cou de Laila se met à vrombir quelques secondes, puis laisse échapper un bip sonore et se détache tout simplement. Sans explication. Juste comme ça, par coup de chance ! Une aubaine pour la mutante, sa nyctalopie lui revient presque immédiatement et lui permet d'y voir beaucoup mieux que les autres.

ON S'AMBIANCE !
D-D-DD-DRRRRAMAAAAAAAA !

C'est dangereux les cages d'escaliers

Someone out there must really like Laila, or maybe she's just lucky.
Or is she, or is that someone else's luck

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
INDEPENDANTS
don't put the blame on us



ÂGE : J'ai 26 ans et des miettes, tu veux voir ma carte d'identié?
OCCUPATION : Manger. Si, ça compte. T'as un soucis? Tu veux te faire vider le coffre-fort?

PARTICULARITÉS : QUANTUM SWITCH; La capacité d'échanger simultanément deux items équivalent en un clignement de paupière.

EXCITATION QUANTIQUE; Immunité contre tout type de radiations, d'électrocutions et les températures extrêmes.

BRACELET DE RIMALDI; Un générateur de champ de force qui me protège contre toute attaque matérielle non-organique et énergétique, jusqu'à un certain point en tout cas.

COMPÉTENCES SPÉ; Crochetage, discrétion, charme... Bref tout ce qui fait un bon gentleman cambrioleur. J'ai également été entraîné au combat par Mystique durant des années.

POLYGLOTTE; Je parle avec aisance, en plus de l'anglais bien sûr, le mandarin, le japonnais, l'espagnol et un peu de russe. Et croyez le ou non, mais j'ai des notions solides de langues mortes et logographiques. Comme quoi, ça sert de voler des trucs.

MESSAGES : 128
AVATAR : KJ Apa
INSCRIPTION : 05/12/2017

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Ven 26 Oct - 17:08


Just one bad day.
What the fuck!


Ma main se ressère autour de celle de Aidan pour tenter de le rassurer. J'aimerais pouvoir lui dire que tout ira bien, qu'on va sortir de là, entiers, vivants... Mais je n'en suis pas sûr moi-même et, quoi que l'intervention de Mystique me donne une bouffée d'espoir, je ne vois pas encore le ciel dégagé au-dessus de ma tête. Juste un plafond et quelques néons... Oh, et une nouvelle conscience qui nous rejoins. - « Je... C-C'est de ma faute... Je suis désolée, je suis maudite... Je...J'attire les problèmes, c'est comme ça depuis des années... Je suis désolée. » - Machinalement, j'ai le cerveau qui cogite. Maudite? J'en ai vu d'autres qui se disaient maudits... Mutants. Tous. Enfin... C'est pas comme si on avait vraiment le temps de s'attarder sur le sujet.

Des bruits sourds, des coups de feu étouffés et des voix qui s'élèvent un peu partout autour de la salle. Je ne parviens pas vraiment à définir qui, quoi, combien, où et pourquoi. Ce que je vois en revanche, ce sont nos geoliers qui décampent et les lumières qui s'éteignent. - « En parlant de chance, c'est maintenant ou jamais. Ils ont l'air occupés, va savoir combien de temps ça va durer... » - Bon point pour le gros con, voilà notre chance. Pendant que les autres bougent et qu'il s'occupe de la jeune malchanceuse, je me tourne vers Aidan et fixe ses yeux pour ancrer mon regard. Je ne sais pas quoi lui dire, alors je ne lui dis rien. Je laisse Axel et Laila passer devant et accompagne Aidan à l'extérieur. - « On trouvera un moyen de retirer vos colliers plus tard. Faut qu'on s'casse. » - Le plus vite, le mieux. - Dis-je d'un ton sérieux. Je ne peux pas parler pour les autres, mais si on vire mon collier, je peux tous nous faire sortir de là. À croire que je ne sers qu'à ça... Mais en soit ça ne me dérange pas. Au contraire. On serait en sécurité.

Le couloir est désert, les lumières foutues, et je n'ai pas de mal à penser que Raven est derrière tout ce bordel. Elle a créé une opportunité pour nous, et si j'ai une main qui se serre autour de celle d'Aidan, j'ai l'autre qui tiens toujours le scalpel qu'elle m'a donné.
Nous remontons le couloir dans l'autre sens, l'idée étant d'éviter les tirs, et si certains hésitent devant l'ascenseur, moi j'ai déjà un œil sur les escaliers normalement fermés aux usagers. Personne nous en voudra. -  « On a moins de chance de se faire prendre en passant par là. En espérant qu'on puisse sortir par là... » - commence Axel en passant devant, Laila avec lui, et si nous avançons prudemment, je dois dire que toute cette merde se passe plutôt vite. - « Les Mutos s'évadent ! » - Aidan, attention !

Le coup aurait dû frapper ailleurs. La balle n'aurait jamais dû partir. Lorsque je vois le canon du fusil se lever, j'ai le réflexe d'utiliser mes pouvoirs pour téléporter l'arme ailleurs, m’apprêtant à planter le scalpel dans son épaule afin d'immobiliser son bras comme Mystique me l'a appris... Autant dire que tout ne s'est pas passé comme prévu. Le choc électrique que je reçois en tentant d'utiliser ma mutation fout en l'air ma coordination et mon corps se tétanise en plein geste et, l'épaule que je devais frapper, devient la gorge que je perfore. Le sang a tôt fait de gicler, j'en ai plein la main, les fringues et le cou, et si je tombe à la renverse à cause de l'électrocution, j'ai tout de même l'idée de tourner la tête vers Aidan.

Après tout c'est lui que je cherchais à protéger... Pour au final échouer lamentablement.

« Je l'avais dit. Pas un mutant. » - Le gros con l'a sauvé. Pas moi. Le gros con n'a tué personne. Moi... J'ai le dos raides et les mains tremblantes. J'ai envie de hurler mais ma gorge semble si serrée que j'ai l'impression d'étouffer. J'ai envie de vomir mais mon estomac refuse de se contracter. J'ai envie de me rouler en boule pour pleurer... Mais je suis couvert de sang et cette vision me terrifie.
Je ne sais pas combien de temps je reste immobile, tremblant, à fixer le cadavre du soldat qui a encore des sursauts à chaque fois que ses poumons tentent d'inspirer l'air mais ne se remplissent que de sang, et puis finalement je sens la main d'Aidan. Je sais que c'est lui, me demandez pas comment. Et la seconde suivante, ma tête se pose contre son ventre, les yeux grands ouverts qui fixent l'homme, les larmes qui roulent sans que je puisse rien y faire. Pathétique? Compréhensible? Je suis trop loin pour me poser la question. Je n'arrive à respirer que par grandes goulées d'air, quand ma gorge veut bien se dénouer. Mais qu'ai-je fais? - Je voulais pas... Je voulais p... - Tuer... Je m'étais juré de ne jamais tomber si bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t121-nathaniel-s-reeves-child-of
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 225
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   Lun 29 Oct - 23:22



Just One Bad Day'

- Aidan, attention !

Inhibiteur. Pas de mutations. Pas de pouvoir. Pas de champs de force. Et le canon de l’arme braqué droit sur son front. Il n’eut qu’à peine le temps de penser qu’il allait mourir, qu’il allait crever là, en essayant d’échapper à une force armée qui le poursuivait sans qu’il en connaisse même la raison exacte. Il n’eut qu’à peine le temps de sentir la peur envahir chaque parcelle de son corps, et chacun de ses muscles se crisper, se préparant à l’impact. Il n’eut qu’à peine le temps de regretter ce qu’il n’aurait plus jamais l’occasion de faire, de voir son champ de vision se brouiller sous l’assaut des larmes qui lui montèrent aux yeux.

Le garde sentinelle pressa la détente.

Détonation. L’image furtive de Nate se précipitant. Le scalpel s’enfonçant dans la jugulaire de l’agent. Et un éclair. Rouge. Juste devant son visage.

La balle n’atteint jamais sa cible. Le poing de ce type dont il ignorait le nom s’était refermé devant lui, saisissant le projectile au vol, alors que sa paume s’était recouverte d’un genre de métal rougeâtre.

- Je l'avais dit. Pas un mutant.

Aidan le regarda ouvrir les doigts, et le bruit de la balle rebondissant sur le sol lui parut résonner atrocement dans le silence momentané qui avait empli la cage d’escalier. Oui. Ses pouvoir fonctionnait malgré l’inhibiteur. Pas un mutant. Il fallut une seconde interminable pour traiter l’information, comme si son cerveau tournait au ralenti. Il venait de se faire tirer dessus. Tout semblait lui parvenir avec trop d’intensité. La douleur qui parcourait ses muscles contractés, les murs bétonnés rendus flou par son regard humide, jusqu’à l’air qui rentrait dans ses poumons par grandes goulées, lui brûlant la gorge. Puis son regard se posa sur Nate, sur le sang qui l’avait éclaboussé, et un poids glacé tomba au fond de ses entrailles.

Il sorti de son immobilité, fit un pas hésitant en avant, les jambes encore chancelantes, puis un deuxième, remontant les marches qu’il avait déjà descendues, jusqu’à supprimer totalement la distance entre le morlock et lui, pour venir poser une main tremblante sur son épaule.

- Nate ?..

La tête de Nathaniel vint reposer contre son ventre, et sa gorge se serra lorsqu’il prit conscience de l’état émotionnel de celui-ci.

- Nathaniel…

Aidan se baissa légèrement, passa ses mains sous les bras de Switch, l’aidant lentement à se relever.

- C’est… C’est pas ta faute, c’était un accident…

Il n’arrivait pas à trouver les mots. Est-ce qu’il existait seulement une manière correcte de rassurer quelqu’un quant à un acte tel que celui que Nate venait de commettre ?.. Ne sachant que dire de plus, il tira le morlock contre lui, passant un bras dans son dos, l’autre main venant effleurer l’arrière de sa tête, ignorant de son mieux le sang qui dont ils étaient désormais tous deux taché, essayant de son mieux de lui apporter le peu de réconfort qu’il était en mesure de fournir en cet instant précis.

Par-dessus l’épaule du rouquin, ses yeux se posèrent sur Laila, dont l’inhibiteur venait de mystérieusement disjoncter.

- Il… il faut qu’on sorte d’ici. Vite. T-tu peux nous trouver une sortie sûre ?..


Spoiler:
 

_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"   

Revenir en haut Aller en bas

☓ EVENT 3 — "JUST ONE BAD DAY"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GIFTED :: it's a wild world :: new york :: queens :: south queens hospital-