Partagez | .
 

 DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


ÂGE : 29 YEARS OLD
OCCUPATION : NYPD DETECTIVE ⎋ FREELANCE VIGILANTE

PARTICULARITÉS :  
MASTER MARTIAL ARTIST: From boxing, to karate, to muay thai, to tae kwon do, to savate, to krav maga, to ninjutsu, to kung fu, and jo do. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

EXPERT MARKSMAN: Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MULTILINGUAL: English, French, Japanese, German, Arabic, Russian. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MESSAGES : 7
AVATAR : Brenton Thwaites
INSCRIPTION : 17/10/2018
MULTICOMPTES : AXEL & DEREK

MessageSujet: DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER   Mer 17 Oct - 20:47


JASON HARPER
Ft. Brenton Thwaites

identité
Nom et Prénom(s): Jason Wayne Harper
Alias: (the) Renegade Âge: Vingt-neuf ans
Lieu de naissance & nationalité: Américain, Jason est né à Diamond City, dans l'Illinois ; une ville à la réputation bien sombre, que beaucoup considèrent comme un repaire de criminels et d'injustice. Métier: Malgré quelques petits écarts dans son casier judiciaire, lorsqu'il était un peu plus jeune, Jay est policier. Après plusieurs années au service de sa ville natale, il a été contraint de partir et s'est installé à New York pour des raisons qui lui sont importantes. Statut Civil: Célibataire, Jason n'a jamais eu la chance d'établir quoi que ce soit de solide avec quelqu'un. Orientation Sexuelle: Bien qu'il ne se soit jamais vraiment posé la question, et qu'il se considère principalement attiré par le sexe opposé, Jason pourrait tout à fait voir son intérêt se porter sur un autre homme.
Affiliation: Independants
Groupe: Homo Sapiens

a time for heroes
Si votre personnage dispose d'un ou plusieurs pouvoirs ou s'il a un ou plusieurs objets technologique à sa disposition, c'est ici qu'il faudra le renseigner et nous expliquer en détail en quoi ça consiste, sans oublier ses limites, ses possibilités et ses capacités. Soyez clairs et précis, on veut des détails et des explications compréhensibles ! Si vous n'avez rien de tout ça, ne remplissez pas cette partie.

the interview
Quelle est la pire chose que vous ayez faite dans votre vie ?
Killing a man while I was on the job. C'était certainement pas la première fois, et c'était pas non plus complètement inattendu ; mais c'était la première fois qu'on m'en félicitait comme si j'avais fait quelque chose de bien. Comme si la vie de ce type n'avait aucune importance, aucun intérêt. Comme si ce n'était qu'une formalité administrative que je me devais de remplir, un détail sans importance, sans aucun impact sur qui que ce soit. Même si ça l'avait eu, son impact. Ce type, c'était pas n'importe qui, c'était pas un délinquant croisé au hasard dans la rue avec une allure menaçante, c'était un putain de mafieux connu et traqué par le service tout entier. Et pourtant, même si j'avais sans doute dû me réjouir qu'il était hors d'état de nuire, ça ne fut pas le cas. Je l'avais tué, je l'avais tué plutôt que de l'avoir arrêté. J'avais pas eu le choix, mais ça me restait quand même en travers de la gorge, avec ce type mort et enterré, on n'avait perdu nos chances de vraiment résoudre toutes les affaires auxquelles il était lié, j'avais l'impression d'être le seul à m'en soucier, tout le monde se réjouissait qu'il soit enfin mort et personne ne semblait s'inquiéter du reste, ni des conséquences.  
Quelles sont les choses qui vous font le plus peur ?
Losing control over my own demons. Je ne me suis pas offert la vie facile, j'ai fait des choix qui ont au contraire rendue ma vie encore plus difficile à endurer et supporter que les autres, non pas que je sois spécial ou au-dessus de tout, je ne me considère pas aussi important que ça, c'est même très loin d'être le cas. Mais parce que je suis ce genre d'imbécile qui ne peut pas rester en arrière et ne peut pas s'empêcher de se mêler de tout, il a fallu que je succombe à l'appel de mes sens, que je me décide à aller au-delà de ce que ce foutu métier de flic me permettait de faire. La première fois c'était autant exaltant qu'angoissant, et puis à force, l'amusement et l'excitation se sont très vite fait de moins en moins présents, c'est devenu un poids. Un fardeau presque, mais je ne peux plus m'en défaire, je n'ai pas le choix. On m'y oblige presque, je sais que c'est idiot de le voir de cette façon, mais c'est malheureusement vrai. Je pourrais très bien raccrocher et me contenter de vivre comme un type ordinaire, mais c'est trop tard. Maintenant que je sais que je peux faire quelque chose d'utile, je me dois de le faire. Et c'est sans doute ça le plus dur, sans doute ça le plus terrifiant. Rien ne me garantit que je ne dépasserai jamais les limites, j'ai peur d'un jour basculer du mauvais côté de la balance. Peut-être que c'est déjà fait, peut-être que je ne l'ai simplement pas encore remarqué.
Avez-vous des regrets ?
Not being there for them when they needed me the most. Une erreur idiote, je le savais. Je m’en doutais. Mais j’étais trop têtu et déterminé pour l’accepter. Ce que je faisais devait passer avant le reste, pour une fois dans ma vie, j’avais changé quelque chose. J’avais enfin commencé à faire de l’effet sur cette foutue ville pourrie et ravagée par le crime et l’indécence ; mais j’en avais oublié tout le reste. J’en avais oublié mes priorités, j’avais mis de côté tout le reste, ma vie, mes amis, ma famille ; même mon boulot. Il ne se passait plus rien d’autre dans mon esprit que ce besoin insatiable de sauver le monde, ça me paraît affreusement stupide maintenant. Et je me rends compte à quel point j’étais devenu accroc à l’adrénaline que ce double-jeu pouvait bien m’offrir, ça m’aurait rendu sans doute presque fou si je n’avais pas été forcé de revenir à la réalité et de sortir la tête de l’eau. Je le suis encore un peu, accroc. Je le sais, je le sens. Ne pas pouvoir faire une différence dans le monde, ça me ronge encore autant qu’avant, mais maintenant que je me retrouve à nouveau forcé à faire la part des choses et à devoir autant me consacrer à cette part de ma vie qu’à l’autre, celle que je dois garder secrète, ça m’oblige à devoir me contrôler. Et reprendre contrôle de moi-même, de ma vie et de tout ce qui m’entoure, ça me fera sans doute un jour oublier cette erreur qui me ralentit.


Le gouvernement se montre solidaire avec les mutants,
mais pensez-vous que c'est vraiment le cas ?

Never trust something more powerful than you could ever be. Non. Mais je ferai la même chose. Par souci d'inquiétude, de précaution. De nécessité. C'est une histoire de politique et d'alliances, il faut parfois faire des choses qui ne nous correspondent ou ne nous conviennent pas, afin que tout le monde puisse en bénéficier. J'irai pas jusqu'à dire que je suis d'accord avec ce qu'ils font, ni que je désapprouve complètement, mais en tant que simple être humain, je vois très bien le raisonnement qui pousse le gouvernement à agir comme ça ; on ne les connaît pas, et encore moins l'étendue véritable de leurs pouvoirs, ni combien ils sont vraiment. La solution la plus censée et la plus sûre, c'est de se mettre de leur côté autant que possible.
Et vous, qu'est-ce que vous en pensez des mutants ?
Votre réponse ici.
On parle beaucoup moins des augmentés (super-héros/super-vilains),
que pensez-vous d'eux ?

Votre réponse ici.
Et l'homo sapiens, dans tout ça, où se situe-t-il ?
Votre réponse ici.

IRL
Pseudo/Prénom : Répondre ici. Âge : Répondre ici. Genre (♂|♀|⚧...) : Répondre ici (et les pronoms en bonus, si ça vous dit). Fréquence de connexion : Répondre ici. Comment avez-vous trouvé le forum : Répondre ici. Qu'en pensez-vous : Répondre ici. Crédits : Répondre ici.



Dernière édition par Jason Harper le Dim 6 Jan - 23:02, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


ÂGE : 29 YEARS OLD
OCCUPATION : NYPD DETECTIVE ⎋ FREELANCE VIGILANTE

PARTICULARITÉS :  
MASTER MARTIAL ARTIST: From boxing, to karate, to muay thai, to tae kwon do, to savate, to krav maga, to ninjutsu, to kung fu, and jo do. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

EXPERT MARKSMAN: Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MULTILINGUAL: English, French, Japanese, German, Arabic, Russian. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MESSAGES : 7
AVATAR : Brenton Thwaites
INSCRIPTION : 17/10/2018
MULTICOMPTES : AXEL & DEREK

MessageSujet: Re: DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER   Mer 17 Oct - 20:48



HISTOIRE

walk through the fire
     APRIL 29TH, 2003.        -- 9:10A.M.
     OFFICE OF DR. Z. SANCHEZ -- D.C.S.S.

Sanchez me propose un gobelet en plastique, Coffee? je sais que ça vient de la machine à café dans le couloir juste en face de son bureau, et j'ai pas besoin d'y goûter pour savoir que c'est dégueulasse. Dans tous les cas, j'évite son regard et je me concentre sur la grande baie vitrée derrière elle, mon regard est plongé dans l'horizon ennuyeux et couvert de grattes-ciels de la ville. C'est moche. Je déteste cette ville. Et je déteste encore plus cet endroit. Je sais pas si c'est la peinture grise fade et morose qui recouvre chaque mur, ou si c'est le bruit incessant des photocopieuses, des imprimantes, des téléphones, des claviers d'ordinateurs et des voix monocordes qui résonnent le long des couloirs, ou, si ce sont les gueules fatiguées de tous ces gens, leur ennui contagieux et l'absence complète de la moindre bonne humeur dans les locaux, ou si c'est simplement parce que je suis obligé d'y aller, que je le veuille ou non, mais je supporte pas cet endroit. Je m'y emmerde, je déteste les regards pleins de fausse compassion qu'ils me jettent tous au visage quand Sanchez vient me chercher à l'accueil, c'est insupportable. Ils veulent se montrer compatissant, faire comme s'ils en avaient quelque chose à foutre, mais je sais très bien que c'est du bidon. Ils en ont rien à carrer d'un nouvel orphelin de Wolf Hills. Y a que ça là-bas, ça et ces foutus criminels.
Putain, je déteste cette ville.
Alright, no coffee. Sanchez esquisse un sourit qu'elle veut être aimable et agréable, je lui en veux pas, elle est bourrée de bonnes intentions, mais elle sait tout autant que moi que tout ça ne sert à rien. Elle est trop polie, trop gentille pour cette ville. Je sais pas ce qui l'a poussée à quitter Springfield pour Diamond City, mais c'est une erreur monumentale et elle finira par regretter ça un jour ou l'autre. Je la plains, en vrai. We need to talk about last week, Jason. instinctivement, je fronce les sourcils, sans détacher mon regard de l'horizon inintéressant et croise les bras contre mon torse, je sens qu'elle me fixe avec insistance et ça m'agace.

I didn't do nuthin' les mots s'échappent de moi après un long silence de plusieurs secondes interminables, durant lesquelles elle n'a pas cessée de me regarder fixement, à attendre ma réponse. Je déteste quand elle fait ça.

That's not what the cops said. je hausse simplement les épaules, la mâchoire serrée et le regard toujours éloigné du sien, elle continue de me fixer. Finalement, je me décide à croiser son regard, et elle m'adresse un autre sourire plein de compassion presque immédiatement.

The cops are lyin' je la vois se retenir de soupirer et de me parler franchement, elle est obligée de se retenir de dire ce qu'elle pense à cause de son boulot, et ça m'arrange en quelque sorte, je veux pas savoir ce qu'elle pense de moi. C'est le dernier de mes problèmes. Et puis, moins je me l'imagine comme quelqu'un d'ordinaire et pas comme cette femme en tailleur bon marché qui bosse pour le gouvernement, moins je me sens mal de lui mentir et de pas vouloir coopérer.

Jason, this is serious. You can't keep doing this... You have to tell me the truth. elle insiste, mais je l'écoute pas, je fais que l'entendre. Ma mâchoire se serre et je fais de mon mieux pour ne pas croiser son regard, parce qu'il me rappelle trop celui de ma mère, parce que le pire dans tout ça, c'est que je sais qu'elle pense vraiment ce qu'elle dit. Elle fait pas ce boulot par dépit ou par défaut, c'est pas une native de Diamond City. Elle avait des rêves, et des ambitions quand elle a commencée ses études, et ça se voit dans l'implication qu'elle a pour son foutu métier. Je lui en veux d'être aussi sincère, pourquoi est-ce qu'il a fallu que je tombe sur la seule personne du DCSS qui aime vraiment son travail et veut vraiment s'impliquer dans la vie des gamins qui sont à sa charge... Whatever it is that you've done... They're not going to arrest you, Jason. They can't. du coin de l'oeil, je la vois se redresser dans son fauteuil et sourire en me regardant, I wouldn't let them. et elle arrive à m'arracher un sourire bref et discret, qui me pousse enfin à la regarder.

It... It was just an accident... j'admets difficilement après avoir laissé échapper un léger soupir. Je me sens un peu plus tendu qu'avant, son regard me donne l'impression d'être plus lourd que d'habitude, et elle ne croit clairement pas à ce que je lui dis. Ugh, fine... je soupire à nouveau, cette fois-ci, elle ne me laissera pas partir tant que j'aurai pas dit la vérité, j'en suis sûr. I just wanted to see if I could do it without 'em noticing me.

So you stole a police car... Just for fun? je hausse les épaules, un sourire un peu trop fier se glisse sur mes lèvres et je commence à me sentir un peu plus à l'aise, plus léger maintenant que je l'ai dit et que la pression qui pesait sur mes épaules m'abandonne finalement. Et pendant un très court instant, j'ai l'impression étrange de voir un sourire se dessiner sur le visage de Sanchez, je croirais presque qu'elle se force à ne pas rire.


     SEPTEMBER 21ST, 2005.         -- 10:41A.M.
     OFFICE OF PRINCIPAL R. PLYNTH -- WOLF HILLS HIGH SCHOOL.

Reginald ne me propose rien. À part peut-être un regard meurtrier quand il me voit m'asseoir avant lui, et qu'il me fait signe de l'index de me lever. Cette arrogance bien typique d'un proviseur qui vient d'arriver en ville. Il n'a pas compris, qu'ici, ce genre de preuve d'autorité ne tient jamais. C'est qu'un proviseur minable dans un lycée pourri dans le quartier le plus infâme de Diamond City, s'il a le moindre espoir d'arranger la vie de ses élèves ou de faire du monde un endroit meilleur, il aurait dû s'installer n'importe où ailleurs, Flintwood, Burlap ou même dans le King's County. Enfin, de toute façon, ça n'aurai rien changé. La ville est pourrie jusqu'à la moelle. Y a pas la moindre solution en vue pour DC, et peut-être qu'il n'y en aura jamais, on est tous paumés et perdus, et personne ne viendra nous sortir de cette merde dans laquelle la ville a plongée d'elle-même.

Any idea why I asked you to come to my office, Mr. Harper? il me demande, l'air si sérieux, les mains jointes sur son bureau et son costume noir tellement droit et propre qu'on dirait presque qu'il l'a mis juste pour l'occasion, pour se donner un genre. Il me fait finalement signe que je peux m'asseoir et je ne me retiens pas pour me laisser tomber sur la chaise en question.
I dunno, probably 'cause I've done something you're not happy about. je réponds en haussant les épaules et laisse déjà mon regard vagabonder dans la pièce, ça me permet de remarquer que le bureau a vraiment changé, toutes les choses que l'ancien proviseur avait rangé si soigneusement ne sont plus là, Reginald a tout remplacé avec ses propres affaires, ses livres, ses photos, ses babioles, sa déco.
You've been skipping class a lot lately, haven't you?
Yeah? blablabla
Yeah. blablabla So. What's your excuse for it? I suppose you've got some sort of explaining to do about it, don't you?

blablabla blablabla Oh? Oh... Yeah, I guess I do. blablabla blablabla I dunno. I guess I was just too busy with something a little more importan' than stuff like that. blablabla son regard lourd, qui retient une furie incommensurable, un rage certaine et une volonté, sans doute de me coller une baffe dans la gueule.

So school doesn't matter to you, does it?  Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris vulputate auctor urna eget facilisis. Integer maximus purus vel lorem fermentum varius. Vivamus posuere orci in velit porttitor tincidunt.
...
Un titre de partie, si ça vous chante
L'histoire de votre personnage qui doit, au minimum, faire 500 mots complets.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris vulputate auctor urna eget facilisis. Integer maximus purus vel lorem fermentum varius. Vivamus posuere orci in velit porttitor tincidunt. Phasellus eget justo ut enim facilisis dapibus. Duis pretium purus risus, ut vulputate dui convallis ac. Sed at lobortis ligula, quis sollicitudin lorem. Etiam id condimentum tortor, ut egestas ipsum.



Dernière édition par Jason Harper le Jeu 10 Jan - 16:29, édité 61 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : 21 ans
OCCUPATION : Etudiant à l'Institut Xavier

PARTICULARITÉS : Ergokinésie : Aidan peut créer, manipuler, modeler et contrôler sa propre énergie psionique.

Champs de force : Grâce à son ergokinésie, il peut créer des champs de force psionique et s'en servir pour se protéger, se défendre ou même pour se déplacer dans les airs ou sous l'eau.

Immunité à la télépathie : L'énergie psionique naturellement produite par son cerveau rend l'accès à l'esprit d'Aidan particulièrement ardu. Seul un télépathe de haut niveau pourrait y parvenir.



#teamrainbow


MESSAGES : 233
AVATAR : Taron Egerton
INSCRIPTION : 15/01/2018

MessageSujet: Re: DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER   Mer 17 Oct - 22:12

Twunk.


_________________


AEGIS

I have a soul that like an ample shield can take in all, and verge enough for more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t137-it-s-a-new-life-for-me-and-
avatar


ÂGE : 29 YEARS OLD
OCCUPATION : NYPD DETECTIVE ⎋ FREELANCE VIGILANTE

PARTICULARITÉS :  
MASTER MARTIAL ARTIST: From boxing, to karate, to muay thai, to tae kwon do, to savate, to krav maga, to ninjutsu, to kung fu, and jo do. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

EXPERT MARKSMAN: Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MULTILINGUAL: English, French, Japanese, German, Arabic, Russian. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec nunc massa, consequat ac pharetra vel, ornare ut tortor. Phasellus faucibus vestibulum malesuada. Suspendisse aliquam dui et quam cursus, quis feugiat dui facilisis.

MESSAGES : 7
AVATAR : Brenton Thwaites
INSCRIPTION : 17/10/2018
MULTICOMPTES : AXEL & DEREK

MessageSujet: Re: DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER   Mer 17 Oct - 23:06


_________________




wip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER   

Revenir en haut Aller en bas

DETECTIVE JASON HARPER ⎋ A VESSEL OF HATRED AND ANGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GIFTED :: a time for heroes :: fiches de présentation-