Partagez | .
 

 X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


MESSAGES : 3
AVATAR : Phoebe Tonkin
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Sam 28 Oct - 11:40


Laura Kinney
Ft. Phoebe Tonkin

identité
Nom et Prénom(s): Créature sanguinaire innomée jusqu'aux prémices de sa puberté. La généticienne, qu'elle a pour génitrice, pétrie de regret lui a lâché dans ses derniers souffles sa nouvelle dénomination : Laura Kinney. Alias: X-23. Elle est X, le rat de laboratoire étudié de près pour percer les secrets du facteur guérisseur, pour créer un soldat parfait, sans identité, sans états d'âme. Elle est aussi le vingt-troisième essai de création, le seul qui fut un succès. Âge: Une relative jeunesse exempte de candeur, son visage toujours fermé pourrait la faire paraître plus veille qu'elle n'est réellement puisque le clone n'est âgé que de dix-huit ans. Lieu de naissance & nationalité: Une base perdue dans un Canada polaire. Elle possède une fausse carte d'identité qui indique qu'elle est née à Baltimore. Métier: Cloporte. Le nuisible s'est approprié les bas fonds de la ville où la vigilante scrute d'un oeil accusateur tous les trafics nauséabonds qui s'y opèrent. Statut Civil: Solitaire. Elle est trop étrange et dangereuse pour qu'on s'en approche. Ses sentiments défaillants sont aussi incontrôlables qu'incompréhensibles. Orientation Sexuelle: Inconnue. Affiliation: Ses mains trainent seules dans la crasse et le sang. Indépendants.

Groupe: La manipulation de sa génétique l'a poussée au sommet de l'évolution : Homo Superior.

a time for heroes
Régénération cellulaire : Plus efficace que n'importe quelle crème antiride ou cicatrisante, le facteur guérisseur de X lui permet de survivre à une blessure, même mortelle et de régénérer les cellules dégradées. La vitesse de récupération varie en fonction de la gravité de la blessure, aussi, une coupure bénigne disparaîtra en moins d'une seconde. Son pouvoir est tel, qu'il lui est possible de ressouder un membre tranché si elle ne tarde pas trop à recoller les morceaux. Il lui permet aussi d'être immunisé aux maladies, infections, poisons, alcools et drogues, même si à haute dose, cela risque de l'affecter temporairement.

Griffes osseuses :  Deux dans chaque main, une dans chaque pied. Elles sont particulièrement aiguisées et parfaites pour trancher n'importe quel solide depuis qu'elles ont été recouvertes d'adamantium. Au contraire de son modèle génétique, le reste de son squelette n'a pas subit l'opération.

Capacités hors normes et sens sur-développés : Force, endurance, résistance et agilité décuplées. Laura est capable de voir ce qu’un mutant lambda ne pourrait déceler et d'entendre des bruits à une grande distance. Elle est capable de reconnaître les personnes par l'odorat, même si elles sont cachés à des kilomètres de distance et peut utiliser ces sens pour pister n'importe quelle créature avec un fort taux de réussite.

Art du combat : Armée ou à main nue, la mutante n'en est pas moins dangereuse tant elle est rompue aux diverses tactiques et technique de combats qu'elle peut utiliser de façon défensive mais qu'elle préférera offensive.

Multilinguisme : Un des rares domaines d'éducation qui lui a été inculqué puisqu'il servait directement ses missions. Laura est maintenant capable de parler parfaitement en anglais, en français, en espagnol, en russe et en japonais. Elle a des notions d'italien, de chinois et d'arabe.  

 

the interview
Quelle est la pire chose que vous ayez faite dans votre vie ?
Souveraine du royaume du pire, il est compliqué de ne sortir qu'une seule anecdote de ses nombreux méfaits. Un acte particulier n'a pourtant pas fini de la hanter : le meurtre de sa mère, par sa main. Trahison matricide qu'elle ne peut se pardonner alors qu'elle n'était pas responsable de ses actes. Le complexe lui a tout pris, même l'espoir d'une vie normale auprès de sa famille. Ce secret est profondément enfoui et elle en a bien trop honte pour l'évoquer.
Quelles sont les choses qui vous font le plus peur ?
Les hommes en blancs. Leur odeur diffère mais pas leurs méthodes. Silencieux et impassibles, ils observent la moindre de ses réactions aux tests auxquels ils la soumettent. Laura sait bien qu’elle n’a jamais été sur leur pied d’égalité, qu’elle n’était pour eux que le cobaye de leurs expériences, aussi cruelles soient-elles. Le résultat est une répulsion massive pour le corps médical et scientifique. Plus généralement, elle fuit tout ce qui s’apparente de près ou de loin à une blouse blanche.
La perte de contrôle. Non content d’avoir à leur solde une tueuse à la morale atrophiée, il a fallu s’assurer d’une docilité implacable de la part du clone. Les scientifiques ont alors conditionné l’olfactif de la mutante, à grand renfort de torture, pour qu’elle ne devienne que rage destructrice dès que la fragrance du trigger entre dans ses nasaux. La bête n’est alors plus muselée et il n’y a que de carnage qu’elle se repait. La victime ainsi marquée n’a aucune chance de survie face à un clone hors de contrôle. Son utilisation a retiré à Laura les personnes dont elle était le plus proche, elle redoute d’allonger la liste de ses innocentes victimes.
L'eau. Une des techniques utilisées pour soumettre l’arme X au trigger porte le doux nom de "noyade perpétuelle". Une expérience des plus… désagréables. Plongée dans un caisson hermétique et obscur emplit de l’odeur du déclencheur et qui se remplit lentement d’eau, poussant fatalement le clone à la noyade, avant d’être réanimé pour mieux recommencer. Cela lui a laissé quelques séquelles et une peur des eaux profondes qu’elle a bien du mal à refréner.
Avez-vous des regrets ?
Une multitude, mais elle est incapable de remonter le temps pour réparer ses erreurs. S'il ne fallait qu'en choisir une, ce serait de ne pas avoir fui le Complexe quand elle en a eu l'opportunité. Elle n'était qu'une enfant d'à peine dix ans et la liste de ses missions ayant connu le succès avait déjà de quoi faire rougir le plus aguerri des mercenaires. Elle devait attaquer une base gardée par une milice entrainée appartenant à l'AIM ce jour là, car ses scientifiques étaient bien trop proches de découvertes concluantes sur l'expérimentation du facteur guérisseur. Il ne fallait pas leur laisser l'occasion de faire de l'ombre au projet Arme X. Les forces en présence ont été sous estimées et le clone s'est vite retrouvé encerclé et acculé. Quand elle est sortie victorieuse d'un laboratoire en ruine, il n'y avait personne pour l'attendre. On l'avait laissée pour morte, la mission avait été abordée. Le cobaye eut alors l'opportunité de fuir, de tenter de se construire une autre vie, loin de sa cage, loin de ses tortionnaires. Pourtant, elle est rentré docilement, ne voyant d'autres possibilités, ne sachant ce qu'elle pourrait faire d'autre que ce pour quoi elle avait été programmée. Parfois elle se demande, à quel point sa vie serait différente, si elle lui avait appartenu à ce moment là.

Le gouvernement se montre solidaire avec les mutants,
mais pensez-vous que c'est vraiment le cas ?

Laura ne sera jamais capable de leur faire confiance. Le gouvernement n'est pas innocent dans les expérimentations qu'elle a subies et a financé une large partie du projet arme X dont elle est issue. Les preuves ont été détruites en même temps que le Complexe mais elle sait que les représentants de l'Etat préféreraient la voir morte ou sous leur contrôle plutôt qu'en liberté. Elle ne doute pas que ces sales petits secrets pullulent dans les dossiers confidentiels de ceux qui tirent les ficelles. S'ils se montrent compatissants, ce n'est que pour tromper la vigilance, bientôt, ils trouveront un moyen de contrôler cette population qui les fascine autant qu'elle les répugne.
Et vous, qu'est-ce que vous en pensez des mutants ?
Ils sont comme elle, ou presque. Elle espère qu'ils soient plus tolérants, plus promptes à la comprendre alors qu'elle demeure une véritable énigme. Elle voudrait s'en faire accepter, trouver un semblant de famille, un endroit où elle se sentirait chez elle et c'est définitivement de leur côté qu'elle compte chercher. A commencer par son modèle génétique.
On parle beaucoup moins des augmentés (super-héros/super-vilains),
que pensez-vous d'eux ?

Laura est beaucoup moins encline à leur faire confiance. La seule augmentée qu'elle a connu est Kimura, une création du Complexe modelée exprès pour elle. Un cauchemar fait chair qui n'existe que dans le but de lui nuire, de la détruire. Sa Némésis qu'elle redoute plus que tout au monde.  
Et l'homo sapiens, dans tout ça, où se situe-t-il ?
Des cibles, pour la plupart. Vivre parmi les rebus ne lui a pas permis de les apprécier à leur juste mesure. Elle redoute le comportement d'une espèce en voie d'extinction. Le nombre d'augmentés finira fatalement par s'amplifier quand ils comprendront qu'ils sont comme les machines qu'ils créent, empreint d'une obsolescence programmée.


IRL
Pseudo/Prénom : My name is Nobody. Âge : Quart de siècle dépassé. Genre (♂|♀|⚧...) : I'm a tiger. Fréquence de connexion : 4/7. Comment avez-vous trouvé le forum : PRD. Qu'en pensez-vous : Beaucoup de potentiel ! Hâte de voir l'évolution de la situation. Crédits : beating heart.



Dernière édition par Laura Kinney le Mer 1 Nov - 16:42, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 3
AVATAR : Phoebe Tonkin
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Sam 28 Oct - 11:41



HISTOIRE

The Facility created me to be a weapon. Killing was all I knew. I didn’t know how to say “no.” But if I ever did say no, they had a way to make me kill. A chemical trigger. This is it. A lot of it.
Unborn.
ll n'est pas à la hauteur du père fantasmagorique qu'il idolâtre. Et que la bête lui a retirée. Putain de maudits mutants. La haine qu'il ressent pour eux crispe son système nerveux et l'afflige d'une grimace mauvaise quand il contemple le nouvel échec de son équipe scientifique. La colère s'exprime et explose en même temps que le réceptacle où se trouve l'embryon instable. Tares génétiques, malformations, gêne X réfréné. Toutes leurs créations ne sont que déceptions, frustrations. Et Rice Zander ne peut plus le supporter. Il a une vengeance à fomenter. Il doit étudier de près ce mutant ignoble en créant son clone, pour trouver la façon de le détruire, de réduire sa vie à néant, comme Wolverine l'a fait avec celle de son père, fidèle sbire de William Stricker et scientifique émérite ayant largement contribué au succès des premiers projets Arme X.

Et l'alternative qu'on lui apporte est loin de lui plaire. Le directeur de la mission, Martin Sutter, choisit de faire appel à la plus plus brillante généticienne de sa génération, Dr Sarah Kinney, pour lui apporter la solution. Mais à ses yeux, il ne reste qu'une femme derrière la blouse. Une stupide femelle qui n'a ni sa détermination, ni son savoir, ni cette rage vengeresse qui l'anime. Passer de chef de projet à simple larbin pour l'arriviste trop ambitieuse est une atteinte à un égo surdimensionné. Heureusement que ses théories sont risibles et qu'elle se discrédite seule auprès de Sutter, son père adoptif. Imaginez, elle ose prétendre que l'échantillon d'acide nucléique sur lequel ils travaillent depuis des mois est défectueux sur l'une de ses séquences et que c'est ce qui rend le clonage du spécimen impossible. Pire encore, elle insiste sur le fait qu'il est toujours possible de faire abstraction de ce chaînon abimé en dupliquant le chromosome X intact pour remplacer le Y faisant défaut. En d'autres termes, créer un clone féminin en lieu et place de l'arme brutale et sauvage, invincible, qu'ils cherchent à obtenir.

Elle ne récolte de ses observations que des rires, on lui explique une nouvelle fois que c'est d'un assassin implacable dont on a besoin, pas d'une stupide poupée barbie pour nettoyer le complexe et leur confectionner des bons petits plats. Dr Kinney ravale sa fierté devant leur sexisme. Elle a foi en ses théories, sa rigueur scientifique leur prouvera qu'il n'est pas de bon ton de la sous estimer. Continuant ses essais voués à l’échec au clonage d'un mâle, en secret, Sarah donne du crédit à sa théorie et finit par obtenir un embryon viable et positif au test sur le X-gène. Elle a réussi.
Pourtant on ne la félicite pas d'avoir triomphé là où Zander a échoué. Pire, ce dernier a convaincu Sutter de la renvoyer à sa fonction d'utérus sur patte. Ultimatum. On valide l'implantation de l'embryon à condition qu'elle soit la mère porteuse de son aberrante création. Le docteur fulmine mais elle a trop de choses à prouver pour vouloir renoncer. Elle va au bout de son projet et donne naissance, sous étroite surveillance, à une petite fille en parfaite santé.

Six years old.
Elle connaît la moindre fissure de sa cellule par coeur, la moindre variation de la couleur blanche des murs induite par la lumière artificielle des néons. Elle y a passé toute sa vie,  n'a que ça à observer de ses journées la plupart du temps. Personne à qui parler. Personne pour la rassurer. X est un clone, pas une vraie personne, un rat de laboratoire, une machine à tuer, mais certainement pas un enfant. On la conditionne à cette pensée. On vient la chercher pour la mettre devant des écrans qui crachent des scènes de tueries, pour effacer ses réflexes naturels en s'inspirant des travaux de Pavlov. On observe ses réactions et émotions comme des fourmis derrière une loupe. « Son empathie est encore bien trop haute. Il va falloir utiliser d'autre méthode de conditionnement si l'on veut aboutir à un résultat satisfaisant. Il va falloir quelque chose d'extrême pour la briser. Une idée à soumettre, Dr Kinney ? » Silence crevant pour toute réponse. Son simulacre de rébellion le débecte depuis toujours. « J'exige une réponse Docteur ! Ce n'est pas le moment de se montrer sentimentale. Je vous rappelle qu'elle n'est pas votre fille, elle est propriété de l’État et il est temps qu'ils aient un retour sur investissement. »

Un chiot. Dans sa cage. Elle ne comprend pas ce qu’il fait là. Pense à une erreur et son regard interrogateur se plante droit dans les yeux de Zander. « Profite de ta peluche tant que tu le peux, petit animal. » Il sort de la pièce sur cette tirade énigmatique que le clone ne cherche pas à analyser. Elle sait que pour chacune de ses actions, il y a un prix à payer, elle ne doute pas que bientôt son propriétaire viendra réclamer son dû. En attendant, la boule de poil vient lui renifler les mollets. La petite s’accroupit, lui laisse le temps de sentir ses doigts avant qu’ils ne se perdent dans son pelage et qu’ils passent sous son ventre pour l’attirer dans ses bras. Il est plus doux que tout ce qu’elle a touché, il sent extrêmement bon et il lui chatouille la joue quand il vient la laper doucement, ce qui lui arrache ses premiers rires. Elle a passé son temps à s'occuper de lui, à jouer avec lui, à le serrer contre elle juste avant de s'endormir. C'est fou comme elle a pu s'attacher à lui en si peu de temps. Le cobaye se demande souvent ce qu'elle a fait pour obtenir pareil présent, cette boule d'amour qui lui allège tellement le quotidien. Peut-être qu'elle a donné satisfaction à Tanaka ? Son sensei qui lui apprend les arts martiaux. Il est sévère avec elle, perfectionniste et ne laisse jamais passer la moindre erreur. Elle en fait trop souvent et il la réprimande toujours. Mais pas comme Zander. Tanaka n'est pas tendre, mais il est juste. Il l'appelle Kodomo et pas X. Il la regarde et lui parle comme à une enfant, pas comme à une chose. Elle sait que c'est interdit et espère qu'il n'aura pas d'ennui. Peut-être que ses tests sont meilleurs, qu'elle est moins sensible, plus endurante... Peut-être que sa mère a négocié ça pour elle ? Elle la voit de moins en moins souvent maintenant, parfois elle venait lui lire une histoire avant qu'elle ne trouve le sommeil, ça aussi, c'est interdit... Elle ne sait pas ce qu'elle a fait de mieux mais le clone est certain d'une chose, elle va continuer dans cette voie si ça lui apporte des cadeaux aussi beaux que Puppy, son mignon petit chiot.
« Maintenant, je veux que tu le tues. » Elle refuse, elle crie, elle pleure. Le clone ne s'est jamais mis dans cet état. Elle implore une pitié qu'il ne possédera jamais pour elle, promet qu'elle fera tout ce qu'il lui demande s'il laisse Puppy en vie mais il n'entend rien. « Tu es décevante, comme toujours. Et c'est la dernière fois que tu discutes les ordres, tu as compris. Tu n'es rien, moins que rien, tes sentiments, tes désirs, n'auront jamais aucun poids, tu te porterais mieux s'ils disparaissaient totalement. Tu as eu le choix, X. De lui donner une mort rapide et indolore. Regarde un peu ce qui se passe quand tu ne te soumets pas. Ce pauvre petit être innocent va souffrir le martyr pendant des heures. PAR TA FAUTE !! Regarde et apprend ta leçon. » Yeux ouverts sous la contrainte noyés dans les larmes et l'horreur.     

Seven years old.
« Tout cela prend beaucoup trop de temps, c’est intolérable. On commence à perdre nos financements, nos investisseurs se montrent de moins en moins patients. Difficile de justifier notre manque d’avancement. Et leurs arguments sont compréhensibles. Elle est aussi éloignée de Wolverine que vous l’êtes, Dr Kinney. Avez-vous une solution à proposer ? » Le Docteur réfléchit au bon compromis entre leur donner satisfaction et ne pas faire souffrir X inutilement. « Son génome a été testé et réponds positivement à toutes les analyses possibles. Elle est encore une enfant, Sutter, les mutations prennent plus de temps pour se déclencher. » Laisser faire la Nature, offrir du temps au clone pour se développer, elle se doute que ce ne sont pas les réponses qu’ils attendent et le couperet ne tarde à tomber. « Une enfant, Kinney ? Auriez-vous une fois de plus oublié les tenants et aboutissants du projet ? Il y a bien une solution, cela ne m’étonne guère que vous ne soyez pas en mesure de la proposer. »

Chairs qui brûlent. Os qui fondent. Son sang se transforme en lave et son corps entre en fusion.

  
I had a mother, she made me from her own body. She carried me in her womb. But she also obeyed the men in white. She let them hurt me. She asked me to kill. And in the end, I killed her. Maybe that is love. I don't know.
L'histoire de votre personnage qui doit, au minimum, faire 500 mots complets.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Mauris vulputate auctor urna eget facilisis. Integer maximus purus vel lorem fermentum varius. Vivamus posuere orci in velit porttitor tincidunt. Phasellus eget justo ut enim facilisis dapibus. Duis pretium purus risus, ut vulputate dui convallis ac. Sed at lobortis ligula, quis sollicitudin lorem. Etiam id condimentum tortor, ut egestas ipsum.



Dernière édition par Laura Kinney le Jeu 2 Nov - 18:19, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Axel est un X-Men de l'équipe Red.

MESSAGES : 113
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Sam 28 Oct - 12:32


x-vintroaaaaaa

Bienvenuuuue
Si t'as des questions, je suis làààà

_________________


⋄ a thousand suns within ⋄

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
avatar


MESSAGES : 3
AVATAR : Phoebe Tonkin
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Sam 28 Oct - 14:26

Merci beaucoup pour l'accueil jeune X-Men !

J'ai déjà une question : Les avengers n'existent pas, j'imagine qu'il en est de même du SHIELD ?
Dans ce cas, quel est l'équivalent des X-Men au sein du gouvernement ? Comme ces derniers sont indépendants, j'imagine qu'il y a une branche fédérale qui traite des affaires mutantes, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Axel est un X-Men de l'équipe Red.

MESSAGES : 113
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Sam 28 Oct - 14:33

Yup ! Pas de SHIELD, ni de HYDRA What a Face

Pour le moment, les affaires mutantes sont gérées par la CIA ou le FBI, en fonction de ce que c'est, comme s'il s'agissait d'affaires ordinaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : Axel est un X-Men de l'équipe Red.

MESSAGES : 113
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    Dim 5 Nov - 15:24

Ohlàlà ça a bien avancé tout ça !
Mais vu que ça fait une petite semaine déjà, si t'as besoin d'un délai en plus malgré tout, hésite pas à me faire signe même si je doute pas que tu pourrais finir avant la fin de ta deuxième semaine

_________________


⋄ a thousand suns within ⋄

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.    

Revenir en haut Aller en bas

X-23 | To porcelain. To ivory. To steel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GIFTED :: time for heroes :: fiches de présentation-