Partagez | .
 

 Kyle Knox - King of the Sewers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kyle Knox - King of the Sewers.    Mer 15 Nov - 22:57


Kyle Knox
Ft. Orelsan

identité
Nom et Prénom(s): Kyle Knox, une association nom/prénom qui, lorsqu'elle dévale péniblement le long de votre langue, ne laisse que l'idée d'une personnalité assez bâtarde et brutale. Alias: Ratman ? C'est déjà pris ? Ratking alors ? Comment ça c'est con comme alias ? Âge: 30 piges, l'âge de raison, non ? Ouais, ben c'est pas gagné cette histoire. Lieu de naissance & nationalité: Bronx, born and raised. Je suis donc un pur produit de la société américaine sale et décadente, un enfant terrible, un sale gosse, dans les deux sens du terme. Métier: Clodo ? Roi ? Dans tous les cas, un indépendant avec un sens très perso de la vie. Statut Civil: Célibataire. Le Roi des Egouts n'a pas encore trouvé une ratte avec qui convoler. Orientation Sexuelle: Hétérosexuel. Affiliation: Indépendant, la voie de la liberté, mais pas forcément fermé aux propositions, si elles sont bonnes... Enfin, c'est pas comme si j'étais HYPER courtisé, non plus.

Groupe: Homo Superior.

a time for heroes
Je suis le Roi des Rats. Ce sont des animaux sous-estimés et terriblement intelligents. Je peux les manipuler et les amener à faire ce que je souhaite qu'ils fassent. C'est comme si mon esprit était connecté au leur : je comprends leurs émotions et je peux capter ce qu'un rat voit, entend, ressent, etc. Ouaip, un peu comme un télépathe qui ne peut lire que l'esprit des rats, en somme. Cette connexion spéciale me permet d'exceller dans l'espionnage, car ces joyeuses petites bêtes bien incomprises se faufilent partout... Et, soyons honnêtes, qui fait encore attention aux rats à New York ? Il y en a tellement ! Ainsi, si je le souhaite, je peux établir très rapidement un véritable réseau d'espions à moustaches et être informé de toute l'activité d'un block de la grande pomme : qui vient, qui part, qui dit quoi à qui, etc. Bien souvent, lorsque je me déplace, les rats jouent les éclaireurs et m'évitent de me faire repérer, ou me permettent de trouver le meilleur angle d'attaque ou l'approche la plus appropriée. Je peux aussi les guider à distance tandis qu'ils grattent le long des murs d'un immeuble jusqu'à aller ronger un câble d'alimentation électrique ou une connectique de caméra, par exemple.

Et, lorsqu'ils sont nombreux et que je les "motive" un peu, les rats peuvent s'avérer être de farouches combattants. Pas forcément au point de mettre hors jeu un adversaire coriace, mais la diversion peut parfois me permettre de prendre le dessus.

Bien entendu, je ne contrôle pas TOUS les rats de New York en même temps. Mon pouvoir est limité à une zone d'influence "restreinte", à la manière des ondes hertziennes que diffuserait une radio de quartier à faible portée. Vu la population de rats à New York, ça me permet quand même d'en contrôler un bon paquet à la fois, sauf lorsque je me "connecte" à un rat en particulier pour "l'incarner", c'est à dire en prendre le contrôle exclusif et voir à travers ses yeux. Là, mon emprise sur tous les autres se dissipe.

Effet secondaire de ma capacité ou accoutumance à l'obscurité des égouts, ma vision dans le noir est quasiment parfaite, à la manière d'un nyctalope.

Pour le reste, on trouve peu de technologie hyper développée dans les égouts (même si on y trouve un paquet de trucs cools) et je me repose surtout sur mes bons réflexes et sur deux matraques télescopiques en métal que je trimbale dans mes poches.

the interview
Quelle est la pire chose que vous ayez faite dans votre vie ?
J'avais faim. Très faim et la récolte des rats était bien mince, pour une fois. J'avais attendu la nuit et posté des rats dans tout un quartier pour être certain de choper une cible isolée, un pauvre type qui n'a jamais su ce qui lui était tombé dessus. Je lui ai éclaté le crane à coup de matraque télescopique en métal. Je lui ai tiré son portefeuille et je l'ai laissé là, étendu inanimé, face contre le sol humide et crasseux de la rue. Seize dollars, voilà le butin de ce coup de pute. J'ai mangé ce soir là... Mais je crois que cet épisode m'a empêché de dormir pendant un bon moment. Quand à ce pauvre mec, j'ai entendu, une trentaine de minutes après mon assaut, les sirènes d'une ambulance. J'en sais pas plus, et ça me hante, parfois.
Quelles sont les choses qui vous font le plus peur ?
De toute évidence, la mort, la "lumière", au sens littéral et spirituel du terme, ainsi que l'asservissement, l'aliénation à la volonté d'une autre personne que moi ou à un système de croyance. Je crois que je suis fait pour être seul, au fond, même si l'idée même de crever seul me pétrifie.
Avez-vous des regrets ?
L'épisode ci-dessus est resté traumatisant, même si j'ai encore, parfois, des excès de violence, que j'arrive tant bien que mal à diriger contre des gens qui le méritent vraiment - enfin, je le crois. Je regrette fréquemment mon naturel violent et ma profonde tendance à la solitude, que j'apprécie autant que je hais. Je regrette d'être parti de chez mes parents en mauvais termes, eux qui ne m'ont jamais compris et qui m'ont foutu à la porte... Je regrette de ne pas avoir la force de retourner les voir pour enterrer la hache de guerre. Je regrette de ne pas être "quelqu'un de bon". Je fais des efforts, mais c'est comme si j'identifiais le bon choix et que je choisissais consciemment de toujours laisser déborder un peu de ma part d'ombre. En ce sens, je regrette de ne jamais avoir eu de mentor, une personne pour me guider et m'aider à rester dans une sorte de droit chemin.

Le gouvernement se montre solidaire avec les mutants,
mais pensez-vous que c'est vraiment le cas ?

Dans la vie, j'sais pas grand chose, à part ces deux trucs là : premièrement, c'est qu'il y a le mot "ment" dans "gouvernement". Deuxièmement, je ne serai jamais aussi peinard que dans mes égouts, où mes rats ne m'emmerdent pas avec des questions sur le gouvernement.
Et vous, qu'est-ce que vous en pensez des mutants ?
J'suis un mutant et, honnêtement, si tous les autres sont comme moi, c'est plutôt inquiétant. Après, j'ai pas rencontré beaucoup d'autres mutants : je sais qu'il y'en a des bons, y'en a des mauvais. Dans l'ensemble, tant qu'on vient pas me gonfler, j'ai pas d'avis sur la question : je m'en cogne, je m'occupe de moi d'abord, c'est le mutant qui me préoccupe le plus.
On parle beaucoup moins des augmentés (super-héros/super-vilains),
que pensez-vous d'eux ?

Hm... J'en ai déjà pas grand chose à cirer de tout le monde, alors augmentez ça et vous obtiendrez mon avis "augmenté" sur ces types là.
Et l'homo sapiens, dans tout ça, où se situe-t-il ?
Je les ai longtemps considérés comme des cibles trop faciles. 'Faut dire qu'ils sont quand même, pour la plupart, assez fragiles. Maintenant, j'ai un peu évolué au niveau mental et j'ai appris à trier les bons des mauvais, sur lesquels je m'acharne plus volontiers. Parfois, je m'amuse à imaginer que tous les humains se réveillent avec des capacités similaires aux nôtres... Et y a pas un scénario où ça ne devient pas un bordel monstrueux dans les vingt premières minutes. Sérieux, je passe ma vie à les espionner et ils sont quand même assez exaspérants.

IRL
Pseudo/Prénom : Eskuriax. Âge : 27 balais. Genre (♂|♀|⚧...) : Apache hélicoptère. Fréquence de connexion : Régulière.
Comment avez-vous trouvé le forum : PRD Qu'en pensez-vous : J'ai créé un compte. Il doit donc être cool o/ Crédits : Oim.



Dernière édition par Kyle Knox le Jeu 16 Nov - 15:45, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Mer 15 Nov - 22:57



HISTOIRE

Rat King - Crown of Bones

Une légende urbaine circule, en haut ; tenace, mais fausse.
La population de rats serait cinq fois supérieure à la population humaine de New York. Conneries. En vérité, le ratio serait plutôt de l'ordre d'un rat pour cinq habitants, soit deux millions de rats pour huit et quelques millions de New Yorkais.

Deux millions de rats. Et un Roi qui règne sur ce labyrinthe souterrain et sale que sont les égouts de la mégalopole. Un voleur, une brute, un malade, diront les connards qui auront craché autant de jurons que de sang sous ses coups. Cependant, vous n'entendrez jamais dire de lui qu'il est un héros, un parangon de justice ou de générosité. Au fond, pour le Roi des Rats, l'attrait pour le noir est sans doute plus naturel, plus instinctif. S'il s'efforce d'être bon, c'est davantage pour vivre dans des nuances de gris que pour passer enfin de voile de la lumière.

Ce Roi, c'est Moi.

Kyle Knox, enfant discret issu d'une famille sans histoire, comme il en existe des milliers ici. Le père tenait une casse de bagnoles dans le Bronx. Nous étions pauvres et on disait de moi que j'étais sale, déjà à l'époque, quand j'étais gamin. 'Faut dire que j'ai beaucoup joué dans la casse du vieux. Le cambouis, la poussière, la vieille taule rouillée et les carcasses de voitures, c'était mon premier terrain de jeux. C'est là que je chassais les rats, avant de me rendre compte que ces petites bestioles étaient loin d'être stupides. Je gardais les croûtes de fromage et les pots de yaourt pour les nourrir et les apprivoiser, mais ils étaient indomptables, sans doute trop habitués à la liberté crasse des souterrains de la ville.

J'étais un gamin solitaire, malin, mais pas vraiment dégourdi. Par contre, j'ai toujours adoré entendre le bruit de la taule qui plie lorsque papa broyait les vieilles caisses laissées à l'abandon dans son cimetière automobile. Je pétais les vitres et les pare-brises avec mon marteau, une manière pour moi de prémâcher le boulot du paternel et d'exulter mes frustrations de gamin ignoré.

Il ne s'est rien passé d'autre dans ma vie jusqu'à l'âge où j'ai constaté un phénomène étrange. J'étais sorti pour fumer une clope en cachette, après avoir essuyé une branlée par le père, lorsqu'une cohorte de rats s'est massée autour de moi. Je leur ai dit de fuir, alors ils ont déguerpi. Pris de remords et d'une profonde solitude, je leur ai dit de revenir, et ils ont tous refait surface, instantanément. Et puis, une voix. Ou plutôt plusieurs douzaines de voix qui se superposaient pour former une même pensée compatissante... C'était dingue, mais j'avais presque l'impression qu'ils me comprenaient... Et qu'ils attendaient que je leur confie ce qu'ils pourraient faire pour me remonter le moral. Ce soir là, je me suis endormi troublé, seulement pour être réveillé au milieu de la nuit par une colonne de rats qui m'escaladaient l'abdomen. Ces sales bêtes n'avaient eu qu'à passer à travers les fentes dans les murs de notre bicoque branlante... Le cri de stupeur que cette scène m'arracha suffit à les faire fuir et à me troubler davantage.

Quelques nuits plus tard, je fis un rêve étrange. Je rampais dans les égouts de la ville, longeant tantôt un caniveau malodorant, escaladant de la plomberie rouillée, arrachant le plastic d'un sac poubelle pour apaiser les râles de mon estomac qui raclait le sol gêlé. Un goût dégueulasse de vieille pelure de légume moisie encombra ma langue à mon réveil et pour plusieurs jours.

Et d'autres incidents suivirent, jusqu'à ce que je comprenne enfin que je devais être moi-même un rat, à l'intérieur. Je les apprivoisais tous sans difficulté, sans fromage ni yaourt et je leur faisais faire des tours. J'avais même des conversation avec eux. Ils me rapportaient des pièces de monnaie, me colportaient des informations sur les voisins, mes parents... Mes parents qui ne comprenaient pas pourquoi je préférais passer toute mon adolescence avec des rats plutôt qu'avec des vraies personnes. Ah, les "vraies personnes" ? Celles qui n'admettaient mon existence seulement pour me dire que je pue ou que je suis pauvre ? Celles qui m'attendaient à la sortie des cours pour me foutre la tête en bas dans une poubelle ?

Ma vie prit un tournant lorsque les rats me rapportèrent une rumeur étrange. Papa trompait maman. Une confrontation, aussi brève que brutale, confirma les couinements que les rats me versaient à l'oreille. Mon père mit les points sur les i et son poing dans ma gueule avant de me foutre dehors. Je crois que maman a gardé le silence, ce jour là, pour éviter d'en prendre une, aussi. Ainsi, il valait mieux jeter le fils malpropre dehors plutôt que de prendre le risque de s'opposer à celui qui pourrait passer de tortionnaire à bourreau.

Seul. Faim. Froid.
Mon refuge était tout trouvé. Les rats me conduisirent dans ce qui devint rapidement mon nouveau terrain de jeu et mon royaume souterrain : les égouts. Ils m'avertirent des vieilles stations d'épuration souterraines et des stations et voies de métro abandonnées, déjà habitées par des clodos saouls et violent, qui, eux, semblaient avoir le pouvoir de communiquer aux couteaux-papillons. En guise d'offrande, je suppose, les rats venaient continuellement déposer à mes pieds les pennys et les quarters que les gens d'en haut faisaient tomber de leurs poches. C'était largement suffisant pour me permettre de bouffer à ma faim.

Mes yeux s'habituèrent à ce nouveau mode de vie troglodyte. Quelques temps suffirent à ce que j'organise une toute nouvelle société, en bas, pour servir mes propres intérêts. J'ai ainsi commencé à me battre avec quiconque s'en prenait aux rats : les clodos du coin, les égoutiers, les dératiseurs, je les rossais à coup de matraque et j'ordonnais à de véritables nuées de rats de se défendre, de mordre en retour, de faire comprendre par la force que les indésirables ne pouvaient plus se permettre de se sentir en sécurité dans mon royaume.

J'ai fait des trucs mauvais. Beaucoup de mauvaises choses.

J'en ai pris plein la gueule. J'ai reçu autant de coup que j'en ai donné, mais, parfois, les messages ont besoin d'être assortis d'un coup de pied au cul, pour bien passer.

J'ai appris deux, trois trucs sur moi et j'essaye maintenant de canaliser mes sales réflexes et de diriger ma rage et ma violence sur ceux qui le méritent vraiment. J'étais déjà cynique et je suis devenu un personnage masqué.

Kyle Knox est mort, vive le Roi.




Dernière édition par Kyle Knox le Jeu 16 Nov - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Mer 15 Nov - 23:54

Bronx
Rats
Je sais que c'est un quartier pourri mais quand même

Bienvenue, j'aime tellement l'idée du personnage

Attention à Laila et ses chats, au passage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
X-MEN
the world needs us



ÂGE : 23 ans
OCCUPATION : X-Man, Red Team

PARTICULARITÉS :
⋄ Mutant de classe 6, Axel possède le don de la COSMOKINÉSIE, qui lui permet de manipuler et de contrôler les forces cosmiques. Il n'a pour le moment pas une énorme maîtrise de ce pouvoir et ne connaît pas les limites réelles de celui-ci ; mais il peut cependant l'utiliser de manière suffisamment contrôlée pour modifier la masse de ses propres atomes et se permettre de léviter ou même de voler à plusieurs mètres au-dessus du sol, son don lui offre aussi un pouvoir de photokinésie, qui lui permet de créer, emmagasiner et projeter des photons sous la forme de rayons d'énergie brûlante ou pour créer une source de lumière. Il peut aussi créer des zones anti-gravité ou à hyper-gravité d'une façon bien moins maîtrisée et qui est beaucoup plus régie par ses émotions que le reste des pouvoirs auxquels il a pour le moment accès.

⋄ Effet passif de sa mutation, Axel résiste à toutes les formes de radiation, y compris les rayons du soleil, il a par conséquent une peau beaucoup plus pâle que les autres.

X-Men, en tant que tel, Axel a été entraîné au combat rapproché et au maniement des armes. Il ne sait cependant pas piloter le Blackbird.

#teamrainbow


MESSAGES : 256
AVATAR : Logan Lerman
INSCRIPTION : 12/08/2017

MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Mer 15 Nov - 23:54

Dis donc c'est pas de l'avatar qui court les rues ça

Bienvenuuuue

Si t'as des questions, j'suis làààà

_________________


Then came the night of the first falling star

HYPERION




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thegifted.forumactif.org/t21-hyperion-little-boys-don-t-c
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 0:03

Salut :D
Merci pour l'accueil !

Ouaip, j'avais cette idée de mec qui contrôle les rats et ça m'a fait marrer de voir qu'une personne contrôlait les chats sur ce forum o/

Ma Némésis est toute désignée, donc
Je me magne le vase de finir ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
X-MANSION
mutatis mutandis



ÂGE : twenty one
OCCUPATION : resident of the X-Mansion and intern at the New York city hall for Mrs. Alberts

PARTICULARITÉS : nyctalopia, cat walking, cat leadership.

MESSAGES : 66
AVATAR : hailee steinfeld
INSCRIPTION : 27/10/2017

MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 0:40

alors déjà Andrew tu te calmes, le Bronx c'est très bien.
et fais gaffe à tes rats quand je suis dans les parages, c'est tout ce que j'ai à dire. on va pouvoir comparer nos réseaux d'espionnage et tout .
bienvenue .

_________________
chairman meow
je te jure je ne boirai plus que du lait, je n'aime plus la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 1:04

Les rats de New York sont des barbares de trente centimètres de long, blindés de maladies dégueulasses et qui bouffent du chat à tous les repas.
Je te retourne l'avertissement, Catwoman

Merci pour l'accueil :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 8:29

Bienvenue !

Personnage original, j'ai hâte de voir ce qu'il va donner Effectivement avec Laila ça peut faire quelque chose de marrant, entre chat et rat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 15:19

OH MY, UNE MOLDUE !

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ


MESSAGES : 192
INSCRIPTION : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 16:02



Félicitations !

Moi j'dis fais gaffe, ça se trouve y a les tortues ninja quelque part et Splinter va trouver ça raciste comment tu commandes aux rats comme tes p'tits soldats
ok je sors


_______________

Woooh ! Ta fiche correspond à nos attentes, elle est donc validée !

Bienvenue parmi nous
Et bonne chance chez les Homo Superior  

Maintenant que ça c'est fait, il te reste un tout petit peu de choses à faire encore, avant de vraiment pouvoir prendre ton pied avec nous, il faut aller recenser ton personnage Tu peux d'ores et déjà aller poster ta fiche de liens et de topics et même une chronologie si le cœur t'en dit

Si ton personnage a un petit chez lui bien agréable quelque part en ville, il faut aller le demander par ici et s'il est vraiment trop à la page, il a sans doute un compte instagram

Enfin, si tu as des idées bien précises et que tu aimerais créer un scénario, pour un lien important avec ton personnage, c'est par là qu'il faut se diriger !  

En espérant que tu kiffes à donf ton séjour sur le forum
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 20:30

Bienvenuuuue Ratatouille!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 21:40

Bienvenue !
Très jolie fiche, j'ai adoré te lire !

Par contre, les rats... Mouaaaaais, qu'ils s'approchent pas de mes boîtes de nuit hein
(Ah, et tu m'as fait rire aussi avec ton "OH MY, UNE MOLDUE". )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    Jeu 16 Nov - 23:08

Bienvenue parmi nous. Personnage intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kyle Knox - King of the Sewers.    

Revenir en haut Aller en bas

Kyle Knox - King of the Sewers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE GIFTED :: a time for heroes :: fiches de présentation :: présentations abandonnées-